ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

LUXEMBOURG SUSTAINABILITY FORUM

Le public a choisi ses innovations favorites



20171121-ims-luxembourg_sustainability_forum-177.jpg

Ouni, PwC, Microlux, Ama Mundu Technologies, Creos et Coeba, Dave Lefèvre et Associés ont chacun été élus dans leurs catégories comme projets les plus innovants et les plus inspirants. (Photo: IMS Luxembourg)

Parmi 48 candidats, six entreprises se sont distinguées par le prix du People’s Vote Projects, lors du Luxembourg Sustainability Forum. Le public, réuni mardi 21 novembre à l’European Convention Center Luxembourg, a désigné en direct les projets les plus innovants.

Toute la programmation du Luxembourg Sustainability Forum, organisé mardi dernier par IMS, gravitait autour de la troisième révolution industrielle. Les People’s Vote Projects étaient notamment le moyen de mettre à l’honneur les pratiques inspirantes et innovantes des entreprises au Luxembourg, tout en faisant participer le public. Les 48 participants étaient répartis en six catégories: Énergie, Construction, Mobilité, Alimentation, Industrie et Finance. Un pré-jury a d’abord réduit leur nombre à 18 candidats, qui ont eu ensuite 100 secondes pour parler de leur projet. S’en est suivi un vote en temps réel lors de la cérémonie du dixième anniversaire d’IMS Luxembourg, puis la remise des prix.

Palmarès

La coopérative Ouni, qui a ouvert ses portes rue Glesener en décembre 2016 et vend 800 produits sans emballage, a reçu 80% des voix dans la catégorie alimentaire. Dans la catégorie énergie, Creos a été récompensé pour le déploiement de 800 bornes de recharge publiques au Luxembourg d’ici 2020. Les stations de charge peuvent être utilisées par des voitures électriques et des hybrides rechargeables, et sont alimentées par des sources d’énergie 100% durables.

L’application de covoiturage des collaborateurs de PwC a remporté le prix de la mobilité. Il incite ceux-ci à voyager ensemble en offrant une place de parking gratuite au travail. Il a été utilisé par 11.228 personnes depuis le début de l’année. Le prix de la construction a quant à lui été décerné à Coeba, Dave Lefèvre et associés pour leur maison de transition à Angelsberg, une maison à énergie positive qui utilise des matériaux naturels biodégradables, réutilisables et recyclables.

Ama Mundu Technologies, qui a également été primée par la Fedil le lendemain, a reçu le prix de l’industrie pour sa solution innovante qui extrait l’eau et les engrais de la production de lisier et digestat. Enfin, l’institution de microfinance luxembourgeoise Microlux a remporté le prix dans la catégorie finance.

1 / 7
2 / 7
3 / 7
4 / 7
5 / 7
6 / 7
7 / 7

Large programme

Plusieurs conférenciers inspirants ont également donné des conférences lors de l’événement, dont le climatologue Jean Jouzel, le nageur d’endurance et protecteur des océans Lewis Pugh et l’ambassadrice d’Arts 2030 Natasha Tsakos.

La troisième révolution industrielle pour un avenir durable de l’économiste américain Jeremy Rifkin en est aux premières étapes de sa mise en œuvre au Luxembourg, sur la base d’un rapport préliminaire publié en novembre 2016. Le président de la Chambre de commerce Carlo Thelen a décrit la feuille de route comme une opportunité pour la société et les générations futures. «Les entreprises sont des architectes du futur et des intermédiaires pour le consommateur et le travailleur», a-t-il déclaré, ajoutant que pour que les entreprises apportent le changement, il fallait investir dans l’innovation, la formation et la RSE.

Carlo Thélen et Christian Scharff, Luxembourg Sustainability Forum

Carlo Thelen, président de la Chambre de commerce, et Christian Scharff, président d’IMS, au Luxembourg Sustainability Forum (Photo: IMS)