COMMUNAUTÉS & EXPERTISES
MANAGEMENT

RTL Lëtzebuerg

Le pot de départ d’Alain Berwick



alainbrerwick_depart.jpg

La construction de RTL City et la transformation du site de l’ancien siège en un nouvel ensemble immobilier mêlant résidentiel, commerces et bureaux auront été le dernier chantier d’Alain Berwick. (Photo: Maison moderne / archives)

L’ancien CEO de RTL Lëtzebuerg, Alain Berwick, fêtait jeudi soir son départ définitif de l’entreprise, qu’il dirigeait depuis 1993.

Sept mois après avoir annoncé sa démission en tant que CEO de RTL Lëtzebuerg, Alain Berwick, qui aura 60 ans le 16 août, offrait ce jeudi son pot de départ aux collaborateurs des chaînes luxembourgeoises. La fête, à laquelle aurait assisté une bonne centaine d’employés, se serait déroulée dans une bonne atmosphère.

C’était le 2 décembre dernier que, d’«un cœur lourd», il avait annoncé quitter ses fonctions. Tandis que RTL était en pleine tourmente à cause de l’affaire «Lunghi», Alain Berwick estimait ne pas pouvoir tolérer une discussion publique sur la direction d’une chaîne «populaire et sérieuse».

Par ailleurs, il expliquait avoir entamé depuis deux ans une réorganisation de RTL, alors que les chaînes radio et télévision étaient en train de s’installer dans la nouvelle «RTL City», des immeubles flambant neufs construits juste à côté de l’ancien siège à Kirchberg.

Des médias à l’immobilier

Remplacé par Christophe Goossens en janvier, Alain Berwick siégeait encore jusqu’à présent à titre consultatif au sein du conseil d’administration de CLT-Ufa.

L’hebdomadaire satirique Feierkrop estimait dans son édition de vendredi qu’Alain Berwick resterait actif dans un autre domaine: l’immobilier. Depuis des années, il serait coactionnaire de sociétés à responsabilité limitée de promotion et de construction.