COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Ressources humaines

Une carrière en cinq dates:

Le parcours de Ralph Radtke



Ralph Radtke  (Photo: Eric Chenal/Blitz)

Ralph Radtke (Photo: Eric Chenal/Blitz)

Né à Berlin il y a 56 ans, Ralph Radtke a commencé par mener une carrière de manager globe-trotter… jusqu’à ce qu’il pose ses valises au Grand-Duché en 1995 et s’y enracine au point de laisser son empreinte dans le paysage hôtelier national! Aujourd’hui, c’est toujours depuis ses bureaux luxembourgeois que ce polyglotte, passionné d'arts asiatique et africain, préside aux destinées de la marque Sofitel dans 26 pays européens.

1973: les débuts parisiens

«A l’issue de mon cursus universitaire en gestion hôtelière et management qui me conduit en Bavière, en Suisse puis aux Etats-Unis, je débute ma carrière à Paris dans plusieurs palaces prestigieux, dont le Bristol et le célèbre Ritz. J’avoue avoir été particulièrement gâté en entrant dans le monde de l’hôtellerie par la grande porte! Ensuite, différentes opportunités me permettront de travailler à Ténériffe, Venise puis Amsterdam avant un retour à Paris. Un véritable parcours initiatique…

1985: l’entrée chez Accor

«Abonné aux hôtels d’exception, j’ai alors la chance de rejoindre Accor pour prendre la direction du Sofitel Quiberon en Bretagne. J’enchaîne ensuite les missions en Asie, Europe et Afrique. J’assure ainsi l'ouverture et la direction du premier hôtel Sofitel d’Asie du Sud-Est à Hua Hin (en Thaïlande), puis celles du Sofitel Sovietskaya à Moscou avant de mettre le cap plein sud pour manager trois Sofitel en Côte d'Ivoire. Des expériences vraiment enrichissantes, tant au plan professionnel qu’humain.

1995: l’arrivée au Grand-Duché

«Accor me confie la direction du Sofitel Luxembourg Europe et de l'Europlaza Hôtel voisin qui deviendra le Novotel Luxembourg Kirchberg. Je

découvre un pays attachant, cosmopolite et multiculturel, qui offre, en plus d’une belle qualité de vie, un formidable potentiel de développement au niveau hôtelier. Mais pour l’heure, il s’agit d’abord de réussir l’implantation d’Accor à travers ses deux hôtels du Kirchberg: le challenge idéal pour faire connaissance … avant d’aller plus loin!

1998: à la conquête de l’espace!

«En 1998, tout en conservant la direction du Sofitel, je suis nommé directeur des opérations hôtelières pour Accor au Grand-Duché. Fort de cette confiance, je me fixe alors un objectif ambitieux, mais réaliste au vu des atouts du pays: ouvrir chaque année un hôtel sous la bannière Accor! Dix ans plus tard, si l’on considère les projets en voie de réalisation, le but est atteint. Naturellement, je remercie chaleureusement tous les partenaires ainsi que les acteurs économiques et politiques de même que les équipes qui ont contribué à ce succès collectif. Sur un plan plus personnel, titulaire en France de la Médaille d'Argent de l'Académie des Arts, Sciences et Lettres et de la Médaille d'Argent de la Ville de Paris, j’ai eu l’honneur en 2001 d’être élevé au rang d’Officier dans l'Ordre du Mérite du Grand-Duché de Luxembourg.

2007: L’Europe… depuis Luxembourg

«Ma nomination au poste de senior vice president pour les opérations Sofitel Europe du Nord, Centrale & Est au sein de la chaîne Sofitel Luxury Hotels m’ouvre de nouveaux et vastes horizons. Notre stratégie vise à faire de Sofitel la première marque européenne d’hôtels de luxe et une référence mondiale d’ici 2010. Cette fois, la zone d’action placée sous ma responsabilité couvre 26 pays. Toutefois, j’ai tenu à ce que le siège de cette structure reste ancré à Luxembourg, dans un environnement familier et propice aux grands desseins!»