ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

#Hubradar

Le paiement sans carte bientôt généralisé?



Une enquête menée par TSYS montre que 44% des consommateurs interrogés en Amérique préfèrent payer avec des cartes de débit et 33% préfèrent payer avec des cartes de crédit. (Photo: Shutterstock)

Une enquête menée par TSYS montre que 44% des consommateurs interrogés en Amérique préfèrent payer avec des cartes de débit et 33% préfèrent payer avec des cartes de crédit. (Photo: Shutterstock)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Pour ou contre accepter le «cashless» dans votre entreprise?

Un nombre croissant de petites et moyennes entreprises américaines tendent vers le «cashless», autrement dit le fait de seulement accepter les cartes de débit ou de crédit ainsi que les porte-monnaie mobiles comme moyens de paiement.

En effet, une enquête TSYS montre que 44% des consommateurs interrogés aux États-Unis préfèrent payer avec des cartes de débit et 33% préfèrent payer avec des cartes de crédit.

12% seulement préfèrent utiliser des espèces. Reste que certains éléments freinent cette transformation des business, comme le fait que le jeune public ne dispose pas toujours de tels moyens de paiement, ou encore la nécessité d’attendre la fin des processus électroniques pour voir son compte crédité (parfois plusieurs jours).

Tim Cook pour la protection des données

Le CEO d’Apple, Tim Cook, a pris la parole aujourd’hui lors de la conférence européenne sur la protection des données à Bruxelles. Dans son discours, il a félicité les lois européennes en la matière (comme le RGPD). Une manière de souligner à nouveau l’engagement d’Apple en matière de protection de la vie privée, notamment aux États-Unis où des législateurs commencent à envisager la question.

La marque a lancé, la semaine dernière, un portail permettant à ses consommateurs de reprendre la main sur les données qu’elle possède. Une fonctionnalité développée à l’origine en Europe pour se conformer au RGPD.

Youtube se dresse contre la directive européenne sur le droit d’auteur

La PDG de Youtube, Susan Wojcicki, s’est prononcée lundi contre les implications de l’article 13 de la directive européenne sur le droit d’auteur (adoptée cet été) en appelant les internautes à manifester massivement leur désaccord. «L’article 13 pourrait empêcher des millions de personnes, allant des créateurs comme vous aux utilisateurs lambda, de mettre en ligne des contenus sur des plates-formes telles que Youtube.»

En effet, cet article rend les plates-formes de contenus telles que Youtube responsables lorsque leurs utilisateurs exploitent des images dont ils ne possèdent pas la propriété intellectuelle. Une nuisance pour la créativité, mais aussi pour les marques les plus humbles selon Susan Wojcicki: «La proposition pourrait forcer les plates-formes, telles que Youtube, à n’autoriser que le contenu d’un certain nombre de grandes entreprises, car il serait trop risqué pour elles d’héberger du contenu provenant de plus petits créateurs.»