ENTREPRISES & STRATÉGIES
IMMOBILIER

Immobilier

Le Luxembourgeois aime son indépendance



shutterstock_669633382.jpg

Ils sont nombreux à quitter le domicile parental avant 26 ans et à acheter leur bien avant 31 ans. (Photo: Shutterstock )

ING vient de publier les résultats de son enquête internationale sur l’immobilier. On y apprend que les Luxembourgeois sont loin d’être des Tanguy.

Voici quelques jours, ING a présenté les résultats de son enquête internationale sur l’immobilier. Qui s’est notamment intéressée au Luxembourg.

On y apprend notamment que les Luxembourgeois continuent à aimer leur indépendance. 71% des résidents sont ainsi propriétaires de leur logement, ce qui constitue le plus haut taux en Europe. Et 53% de ceux-ci excluent de partager leur habitation avec leur famille étendue.

Premier achat avant 31 ans

«Tanguy» était ce film d’Étienne Chatiliez dans lequel un homme de 28 ans continuait à vivre chez ses parents et à parasiter leur quotidien, malgré qu’il gagnait très confortablement sa vie. Le phénomène n’existe pas au Luxembourg, puisque 26% des sondés par ING ont déclaré avoir quitté le domicile parental avant l’âge de 26 ans et avoir acheté leur premier bien immobilier avant 31 ans. La moyenne européenne est de 34 ans. 

Mais l’enquête démontre, si cela était encore nécessaire, que le marché immobilier reste tendu. 91% des sondés reconnaissent qu’il est de plus en plus difficile pour les nouveaux venus d’acheter une maison. 80% des propriétaires et 82% des locataires estiment que les biens sont chers; 38% des propriétaires voient le marché comme de haute qualité et 34% comme une source d’investissement. 31% des locataires le qualifient, eux, d’inéquitable.

50% du salaire dans la maison

76% des résidents estiment qu’ils consacrent jusqu’à 50% de leur salaire dans le remboursement de leur prêt ou le paiement de leur loyer. 88% d’entre eux pensent aussi que les prix vont augmenter au cours de l’année à venir. Mais seulement 12% indiquent avoir des difficultés à payer des loyers ou crédits immobiliers, soit la moitié de la moyenne européenne. Et 86% soulignent que, selon eux, il est plus avantageux d’acheter plutôt que de louer, ce qui est la moyenne la plus élevée de tous les pays étudiés.