POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Médias et Brexit

Le Luxembourg ouvert aux broadcasters anglais



shutterstock_1297943389.jpg

Plusieurs sociétés britanniques ont déjà des contacts avec le Luxembourg. (Photo: Shutterstock)

Alors que la BBC pourrait installer une antenne en Belgique ou aux Pays-Bas en cas de «hard Brexit», d’autres sociétés de broadcasting négocient avec le Luxembourg.

Un Brexit sans accord le 29 mars aura aussi un impact dans l’univers des médias. Dans ce cas, plus de 500 sociétés ou groupes audiovisuels perdraient leur licence pour émettre vers l’Union européenne.

C’est afin d’anticiper ce scénario que la BBC négocie actuellement l’implantation d’une antenne en Belgique ou aux Pays-Bas, ont appris nos collègues de L’Écho.

Un sujet sensible aussi pour des poids lourds comme NBCUniversal, 21st Century Fox, Discovery, Disney... notamment au niveau de la vente de vidéo à la demande dans l’Union européenne.

Des contacts établis

Le Luxembourg est réputé pour son dynamisme dans le secteur audiovisuel et comme domicile de nombreuses chaînes de télévision émettant à l’international, en plus des chaînes du groupe RTL.

Sans surprise, le Service des médias et des communications (SMC) du ministère d’État confirme à Paperjam «que des contacts ont été pris par des sociétés de broadcasting avec la même ambition que la BBC. Des négociations sont en cours et ces sociétés ont demandé une grande discrétion. Nous ne pouvons donc dire qui elles sont.»

Le Luxembourg, dans ce contexte, n’hésite en tout cas pas à mettre ses atouts en avant. «Oui, même s’ils sont connus en ce qui concerne l’audiovisuel, où nous sommes compétitifs. La porte est en tout cas ouverte à toutes les sociétés intéressées.»

Qui ne pourront se contenter de déplacer leur siège vers Luxembourg. «Cela ne suffit pas. Il faut qu’il y ait présence d’équipes, d’un centre de décision éditoriale...», confirme encore le SMC. Ce qui générerait évidemment différentes retombées positives pour le pays.