POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Le Luxembourg dans la moyenne européenne.

Le Luxembourg dans la moyenne européenne.



Paperjam

Pénétration d'Internet dans les entreprises:

17,6 milliards de Luf: c'est la somme qui aurait été consacrée par les entreprises luxembourgeoises pour leurs dépenses informatiques en 1999, soit une croissance de 9,4 % par rapport à l'année précédente. Les prévisions pour 2000 sont portées à près de 19 milliards de LUF, avec une croissance de «seulement» 7,8 %. Les taux de croissance plus importants des années précédentes trouveraient leur explications dans les lourdes dépenses engagées pour le passage à l'Euro (en 1998) et à l'an 2000 (en 1999).

Ces résultats sont issus d'une étude d'Heliview/EDS, qui a porté sur 400 interviews de décideurs luxembourgeois.

Le matériel informatique représente la plus grosse part des dépenses avec 37,5 %, suivi par les services (32,9 %), les logiciels (17,5 %), la maintenance (9,5 %).

Sans surprise, c'est le secteur financier qui est largement en tête des dépenses engagées (8 milliards, soit 42 % du total), suivi par le secteur des services et des communications (23%), l'industrie (20 %) et le secteur public (15 %).

L'étude analyse également l'équipement en informatique et en réseau des entreprises (nombre d'ordinateurs, de serveurs, de terminaux).

L'étude Heliview comprend un volet sur la pénétration d'Internet dans les entreprises luxembourgeoises (de plus de dix personnes).

Le résultat est plus qu'honorable, 72 % des entreprises interrogées utilisant Internet (+ 21 % en un an) à des fins de consultation, et 13 % ayant sauté le pas de l'achat de produits ou de services en ligne. Pour leur communication, 28 % d'entre elles ont développé un intranet, et 32 % disposent d'un site Web. La pénétration des extranet, du e-banking et du e-commerce (développement de sites permettant la vente en ligne) a également été étudiée.

Ces chiffres sont à comparer avec la situation dans le reste de l'Europe.   Le Luxembourg serait exactement dans la moyenne européenne, selon une étude UFB-Locabail réalisée fin 99 auprès d'entreprises comptant entre 6 et 200 salariés.

En effet selon cette étude, 72 % des PME-PMI européennes seraient connectées à Internet (53 % en 1998). Elles seraient 74 % en Allemagne, 61 % en France, 77 % au Royaume-Uni et 75 % en Italie. La progression en un an est très importante, les chiffres pour 1998 faisant état respectivement de 68 % pour l'Allemagne, 40 % pour la France, 67 % pour le Royaume-Uni et 40 % pour l'Italie.

Le pourcentage des entreprises disposant d'un site Web (moyenne européenne de 32 %) est plus équilibré sur l'ensemble des pays: 31 % en Allemagne, 27 % en France, 38 % au Royaume-Uni et 30 % en Italie. La progression sur un an est encore plus fulgurante, la croissance ayant été de plus de 50 % dans certains pays (notamment l'Italie, qui rattrape très bien son retard).

Les résultats complets de l'étude d'Heliview seront disponibles à partir de fin juin au prix de 100.000 Luf TTC (contacter Heliview: 00 32 2 257 42 80).