POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Gouvernance

Le List va de nouveau recruter un CEO



fernandreinig_list.jpg

Fernand Reinig a assuré l’intérim depuis le départ de Gabriel Crean. (Photo: Marion Dessard / archives)

Un processus de recrutement vient d’être lancé pour succéder à Fernand Reinig, qui exerçait ad interim à la tête du Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST).

La période d’intérim touche à sa fin pour Fernand Reinig. L’actuel CEO du Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) et le conseil d’administration de la RTO (Research and Technology Organisation) luxembourgeoise ont pris la décision en février de procéder à un nouveau recrutement.

Cette décision a été rendue publique le week-end dernier à l’occasion de la publication d’une offre d’emploi pour un haut profil. Le communiqué publié par le List dans la journée de lundi indique que les progrès effectués par Fernand Reinig depuis 18 mois sont suffisants pour «passer à la prochaine phase.»

«Comme Fernand Reinig, le nouveau CEO jouera un rôle central afin d’assurer la continuité stratégique du List, de modeler le succès futur de l’institut et d’influencer l’environnement de la recherche publique au Luxembourg et en Europe plus largement», note le communiqué du List.

Expérience et international

Le cabinet Perrett Laver a été mandaté pour trouver le spécialiste capable de combiner vision, expérience de plus de 15 ans et ouverture à l’international.

Les candidats intéressés par un poste clé à l’intersection de l’économie et de la recherche publique ont jusqu’au 20 avril prochain pour postuler. Précédemment à Fernand Reinig, le premier CEO du List (alors fondé sur les bases des anciens Centres de recherche) était le professeur irlandais Gabriel Crean, dont la mission s’était terminée de façon abrupte en octobre 2016, sur fond de dissensions managériales.

M. Crean est toujours actif au Luxembourg puisqu’il agit en tant que conseiller stratégique indépendant auprès du ministre de l’Économie, Étienne Schneider. Le scientifique à la renommée internationale a présenté ce lundi la stratégie HPC (High Performance Computing) du Luxembourg durant la visite d’État du Grand-Duc en France.