POLITIQUE & INSTITUTIONS

Événement à Luxembourg

Le List, un RTO face à la recherche européenne



gabriel_crean_et_marc_hansen.jpg

Enthousiaste, Gabriel Crean (au centre, ici aux côtés de Marc Hansen) a fait sa première sortie officielle à Luxembourg, juste avant son entrée en fonction à la tête du List. (Photo: Christophe Olinger)

Luxembourg reçoit les principaux acteurs de la recherche européenne. Le jeune Luxembourg Institute of Science and Technology en profite pour se faire mieux connaître de ses pairs. Son CEO, Gabriel Crean, a assuré les présentations.

Plus de 250 acteurs de la recherche et de l’innovation, venus d’une vingtaine de pays, des sphères publiques et privées, sont au Luxembourg à l’occasion de la conférence annuelle des organisations de recherche et technologie européennes, organisée par le List (Luxembourg Institute of Science and Technology), sur trois jours (du 27 au 29 avril). Pour la première fois, ce rendez-vous réunit les membres de l’Association européenne des RTO (Research & Technology Organisation) et de celle des homologues du secteur industriel.

Pour rappel, les RTO sont des organismes dont la mission prioritaire est de combler le vide qui existe entre la recherche académique et l’application des résultats de cette recherche fondamentale dans le secteur économique.  

Au programme de ces journées, de nombreuses conférences et interventions autour d’un thème fédérateur: «Le partage des infrastructures et des ressources entre l’industrie et les RTO en Europe.»

«Je suis très impressionné»

Un sujet d’actualité au Luxembourg, comme le confirme notamment la refonte du paysage de la recherche publique nationale (à la base de la création du List, qui s’inscrit dans une logique de RTO) ou l’ouverture prochaine de la Cité des sciences et de l’innovation à Belval.

Gabriel Crean, le nouveau CEO du List, qui a fait sa première intervention publique à l’occasion de ce rendez-vous (il ne prend officiellement ses fonctions qu’à compter du 1er mai), ne dissimule pas son enthousiasme. «Je suis très impressionné par le potentiel du List, qui, avec son équipe de 700 personnes, affiche une force incroyable.»

Faire du Luxembourg un vaste laboratoire d’expérimentation et de test.

Gabriel Crean, CEO du List

«Au-delà des acteurs de la recherche, la taille du pays, les moyens déployés, les ambitions, mais également la proximité avec les décideurs et le gouvernement sont d’indéniables atouts pour faire du Luxembourg un vaste laboratoire d’expérimentation et de test. Ici, contrairement à ce qui se passe ailleurs, nous pouvons aller vite et agir de façon pragmatique», a confié à Paperjam.lu le nouveau patron du RTO.

Vecteur de synergies

Marc Hansen, secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, a lui aussi rappelé les ambitions et les priorités grand-ducales. «Le Luxembourg a beaucoup investi ces dernières années dans la recherche pour créer un écosystème efficient. La priorité désormais, le défi même, est de favoriser des synergies entre les acteurs de la recherche et le monde de l’entreprise, pour que cette stratégie favorisant l’innovation ait des impacts significatifs sur le plan socio-économique, pour créer des richesses et des emplois.»

En organisant ce rendez-vous, le List a gagné des points en termes de visibilité sur la scène internationale. Si le professeur Crean, pointure internationale de la recherche, bénéficie assurément d’un solide réseau, la manifestation a été mise à profit par les chercheurs luxembourgeois pour consolider ou nouer de nouveaux contacts.

Des passerelles vers le marché

Une quarantaine de groupes industriels internationaux étaient d'ailleurs représentés pour l’occasion, à Luxembourg!

Une mobilisation plurielle et européenne dont s’est notamment réjoui Carlos Moedas, commissaire européen pour la recherche, la science et l’innovation, via une intervention vidéo: «Il est primordial de créer des passerelles entre les sciences fondamentales et le marché. Je compte sur vos deux organisations, et tous les acteurs concernés, pour les développer.»

Le Luxembourg s’y emploie.