PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS

Banques privées

Le groupe KBL s’offre UBS Belgium



Puilaetco Dewaay, filiale belge de KBL epb, va gonfler en reprenant les actifs belges d'UBS. (Photos: KBL epb et Blitz)

Puilaetco Dewaay, filiale belge de KBL epb, va gonfler en reprenant les actifs belges d'UBS. (Photos: KBL epb et Blitz)

KBL European Private Bankers, via sa filiale belge Puilaetco Dewaay, acquiert l’implantation d’UBS dans le royaume. Les actifs sous gestion dépasseront les 10 milliards d’euros. Et l’opération en appelle d’autres.

C’est un joli coup que vient de réussir le groupe bancaire luxembourgeois KBL ebp, en s’offrant une belle portion de marché sur le royaume voisin, via le rachat de UBS Belgium, la filiale belgo-luxembourgeoise du géant suisse.

Basé à Luxembourg et à 100% aux mains des Qataris de Precision Capital, KBL epb, déjà présent dans près de 50 villes en Europe, a annoncé ce jeudi que sa filiale belge, Puilaetco Dewaay Private Bankers, avait conclu un accord avec UBS, géant suisse bien positionné dans le monde de la gestion de fortune, pour l’acquisition de ses activités en Belgique.

Selon l’annonce officielle, UBS Belgique gère plus de 3 milliards d’euros d’actifs, compte près de 2.500 clients et emploie 60 salariés, dont 20 banquiers privés. À l’issue de ce rachat, Puilaetco Dewaay, qui a été fondée en 1868 et opère dans huit villes en Belgique, gérera plus de 10 milliards d’euros d’actifs et servira près de 10.000 clients.

Stratégie de développement

Le groupe KBL précise que cette acquisition, dont les conditions financières ne sont évidemment pas dévoilées, comprend la reprise du personnel, du portefeuille de clients et des actifs de la clientèle d’UBS Belgium, une succursale d’UBS Luxembourg. L’opération renforce solidement Puilaetco Dewaay, qui devrait intégrer le Top 3 des «pure players» de la banque privée en Belgique et pourra proposer une gamme élargie de services de conseil et de gestion discrétionnaire, l’expertise combinée de deux équipes et une offre personnalisée notamment en solutions d’investissement en architecture ouverte.

KBL epb en profite pour réaffirmer sa stratégie de développement à long terme, ciblant «une croissance organique, semi-organique et externe».

 «La signature de cet accord témoigne de notre engagement à devenir le meilleur groupe européen de banques privées avec un siège à Luxembourg», explique le Group CEO de KBL epb, Yves Stein, dans le communiqué officiel. «Grâce au soutien sans faille de notre actionnaire, KBL epb continue d’étudier d’autres opportunités d’acquisition dans ses marchés clés et les saisira au moment voulu.» Ce qui laisse clairement présager de nouvelles opérations à venir…

Premier semestre 2015

Thierry Smets, CEO de Puilaetco Dewaay, voit dans cet accord «une énorme opportunité de répondre aux demandes de plus en plus nombreuses et de jeter les bases d’une croissance future accélérée».

René Mottas, CEO du Wealth Management Benelux chez UBS, se dit quant à lui convaincu «que les deux banques possèdent des philosophies semblables: conseiller et aider nos clients à protéger et faire fructifier leur patrimoine sur le long terme, en tant que partenaire indépendant de confiance».

Il convient de préciser que cette acquisition, moyennant l’approbation des autorités réglementaires, devrait être finalisée au premier semestre 2015.