ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

Gouvernance

Le duo Mausen-Mischo à la barre chez Allen & Overy



allenovery.jpg

Frank Mausen est associé depuis 2011, Patrick Mischo depuis 2009. (Photo: Allen & Overy)

Frank Mausen et Patrick Mischo viennent d’entrer en fonction ce 1er mai. Ils prennent le relais de Marc Feider et Henri Wagner à la direction de Allen & Overy Luxembourg.

Ébruité fin 2017, le changement de management chez Allen & Overy vient d’être officiellement opéré, ce mardi 1er mai. Patrick Mischo et Frank Mausen viennent en effet de succéder à Marc Feider et Henri Wagner, respectivement en tant que senior partner et managing partner.

Marc Feider et Henri Wagner étaient en poste depuis 2008. Ils demeurent associés au sein du bureau luxembourgeois. Cette rotation du management propre aux structures de partenariat marque aussi l’arrivée d’une nouvelle génération à la tête du cabinet, qui emploie quelque 160 personnes au Luxembourg.

Positionnés pour l’avenir

«Leurs qualités professionnelles et humaines sont, d’une part, les garants du maintien des valeurs d’Allen & Overy Luxembourg et leurs idées nouvelles et approches innovantes sont, d’autre part, les facteurs-clés pour insuffler une énergie nouvelle à notre maison et nous positionner de manière optimale pour l’avenir», commentent Marc Feider et Henri Wagner dans un communiqué.

Âgé de 44 ans, Patrick Mischo est spécialiste en droit fiscal. Il a rejoint Allen & Overy en 2000 et a été promu associé en 2009. Frank Mausen, 42 ans, est spécialisé en droit des marchés de capitaux. Il a rejoint Allen & Overy en 2003 et est devenu associé en 2011.

Autres nominations

D’autres promotions ont aussi été actées au 1er mai. En tant que counsels: Sophie Balliet (Fiscalité et Transfer Pricing) et Marine Tarditi (Droit bancaire). En tant que senior associates: Baptiste Aubry (Droit bancaire), Benjamin Bada (Fonds d’investissement), Matthieu De Donder (Droit des sociétés), Franz Kerger (Fiscalité), Charles-Henri Laevens (Propriété intellectuelle), Maurice Macchi (Droit du travail) et Luis Muñoz (Fiscalité).