ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Statistiques

Le crédit hypothécaire à taux fixe encore plus favorable



Pour l’achat d’une maison, le calcul entre taux fixe et taux variable est de moins en moins évident. (Photo: Sven Becker)

Pour l’achat d’une maison, le calcul entre taux fixe et taux variable est de moins en moins évident. (Photo: Sven Becker)

Chambardement dans le crédit hypothécaire: le taux fixe continue à creuser l’écart en sa faveur par rapport au taux variable. Il est passé en dessous pour la première fois en juillet.

L’écart continue de se creuser entre le taux fixe et le taux variable proposés pour les crédits hypothécaires, le premier devenant de plus en plus intéressant. Ce qui reste un sujet d’étonnement, même s’il est évident que le phénomène est lié aux taux bas maintenus par la Banque centrale européenne.

Selon les chiffres du mois d’août annoncés ce vendredi par la Banque centrale du Luxembourg, le taux d’intérêt fixe sur les crédits hypothécaires a encore diminué de 3 points de base en août par rapport à juillet 2016. Le taux moyen est désormais de 1,61%. Le taux variable est, lui, resté stable à 1,67%.

C’est en juillet que l’inversion de tendance et le passage du taux fixe sous le taux variable ont été observés pour la première fois. Le premier avait perdu deux points de base, le second en avait gagné un.

Jusqu’il y a peu, rappelons-le, les candidats propriétaires au Luxembourg privilégiaient largement un système variable. En août dernier, cependant, les chiffres des crédits hypothécaires accordés montrent un net volume en faveur du taux fixe. Il a atteint 218 millions d’euros contre 155 millions pour le taux variable.

Par rapport à août 2015, le total global des crédits accordés à taux fixe est en progression de 58 millions avec un taux qui s’est contracté de 45 points de base. Pour ceux à taux variables, c’est une légère diminution de 5 millions d’euros qui est observée avec un taux qui s’est réduit de 13 points de base.