COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

EXPERTISES - COACHING EN ENTREPRISE

Le coaching organisationnel dans la gestion des transitions



marie-anne_salier-1_0.png

(Photo : ICF Luxembourg)

La vie des entreprises est aujourd’hui soumise à une vague de changements plus ou moins brutaux et profonds.

Les paradigmes se succèdent, les certitudes et acquis vacillent et obligent celles-ci à se réinventer dans un environnement féroce et souvent impitoyable où les équilibres mondiaux basculent.

La concurrence mondiale intensifiée, l’arrivée de l’intelligence artificielle, l’évolution des modèles sociétaux souvent caractérisés sous l’acronyme VUCA (Volatil, Uncertain, Complex, Ambigu) obligent les entreprises à repenser le rapport au travail, leur organisation hiérarchique, leur modèle de leadership... pour assurer leur croissance, parfois leur survie.

Comment aborder ces virages tout en gardant le cap, en maintenant sa compétitivité et la motivation des équipes?

Les outils d’accompagnement ne manquent pas et il est de plus en plus question de «coaching organisationnel».

Qu’est-ce que le coaching organisationnel?

Le coaching organisationnel concerne l’accompagnement du «système entreprise», d’un niveau plus complexe que celui d’un individu ou d’une équipe, et adresse les ambitions, enjeux et objectifs de cette communauté.

Le coaching organisationnel peut toucher plusieurs niveaux hiérarchiques, des couches transversales, des métiers, etc.

Le coaching organisationnel, pour qui?

Les accompagnements classiques concernent souvent la définition d’une vision, d’une mission, de quelques valeurs phares, puis d’une stratégie par l’équipe de direction.

Or, l’entreprise est un système vivant qui doit être considéré dans son intégralité. Chacun de ses éléments est interdépendant, et la défaillance de l’un de ses composants retentit sur l’ensemble. À l’instar de ce qui se passe dans le corps humain: la santé et la vitalité de l’ensemble dépend de celle de chacune des cellules qui le composent.

Qui se concentrerait sur soigner la «tête» (l’équipe dirigeante) sans envisager ce qui se passe aux autres étages?

Dès lors, il convient de considérer l’entreprise dans sa globalité: construire une vision et surtout la partager, donner le cap à suivre, engager les hommes et les femmes de l’organisation dans sa mise en œuvre, tout en leur permettant de grandir, d’évoluer en compétences.

Le coaching organisationnel, pourquoi?

Le coaching organisationnel trouve tout son sens dans le cadre d’une évolution d’entreprise dans un contexte de mutation profonde, «disruptif», avec des enjeux forts, parfois vitaux.

Le coaching organisationnel est particulièrement indiqué pour les entreprises qui se trouvent devant un défi majeur, restent ankylosées dans leurs processus habituels et inconscients qui les maintiennent dans l’immobilisme, les perdent et les épuisent.

Mais est-il nécessaire d’attendre d’être au bord du gouffre?

Le coaching organisationnel permet de réinsuffler la vitalité et l’énergie nécessaires pour entamer un processus de changement.

Le coaching organisationnel, comment?

Le coaching d’organisation va rassembler les personnes mandatées pour atteindre un objectif qui va concerner l’entreprise en entier et qui en même temps va s’inscrire dans la vision et la mission de l’entreprise, appuyées par la direction.

Tout commence par un diagnostic de la situation de départ de façon aussi précise et objective que possible: qu’est-ce qui est en place aujourd’hui? Dans quoi nous complaisons-nous?

Pour sentir le besoin de changer, il faut ressentir une dissonance: en quoi la situation actuelle nous préoccupe-t-elle? Que risquons-nous?

Que voulons-nous à la place? Quel est notre futur désiré? À quoi verrons-nous que nous l’avons atteint?  On le visualise, on l’imagine comme si c’était déjà vrai, déjà en place.

Quels sont les premiers pas que nous allons mettre en place, dès demain, dans un mois, dans  trois mois, etc.

Les barrières, obstacles, représentations, objections ne manqueront pas de jaillir et l’accompagnement par l’équipe de coachs (équipe, individuel, programmes/formations de leadership le cas échéant, groupes de codéveloppement) trouvera tout son  sens à tous les étages.

Le rôle et la posture du coach

À l’instar du coaching individuel, le coaching organisationnel part du présupposé que l’entreprise va puiser dans ses propres ressources pour trouver les solutions qui lui conviendront le mieux. 

L’inspiration, les solutions viennent de l’intérieur et ne sont pas dictées de l’extérieur.

L’essence même du coaching est de coller le plus près à la réalité et aux préoccupations de l’entreprise cliente, plutôt que d’appliquer des méthodologies et modes opératoires rigides et contraignants.

Loin d’appliquer des modèles préexistants, le coach va s’adapter à ce qui se passe dans l’instant présent et suivre son  client dans son processus de changement.

Le coach va laisser à l’entreprise l’espace et l’opportunité de se déployer, de se poser les bonnes questions pour trouver les solutions qui correspondent le mieux à sa réalité et aux moyens pour les atteindre.

Par sa posture, le coach, observateur, en position d’écoute, va encourager la qualité des échanges au sein du groupe coaché. En se focalisant sur les actions possibles, il dirige les énergies vers la recherche de solutions.

En offrant cet espace de cheminement et de croissance, en ouvrant des possibilités d’expériences «essai-erreur», le coach permet à l’entreprise de se découvrir, d’explorer de nouvelles dimensions et de mettre en œuvre de nouveaux possibles.

 

Retrouvez l’intégralité de Coaching en Entreprises