ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

De Troisvierges à Las Vegas

Le CES, porte-bonheur pour Newconcepts



Pensé pour être un outil passe-partout, le produit de la start-up doit entrer en phase de production concrète dans les prochains mois. (photo: Newconcepts)

Pensé pour être un outil passe-partout, le produit de la start-up doit entrer en phase de production concrète dans les prochains mois. (photo: Newconcepts)

La start-up luxembourgeoise Newconcepts présente actuellement ses produits au CES de Las Vegas, le rendez-vous techno mondial incontournable. Une vitrine de choix avant de lancer une opération de crowdfunding.

«The place to be» pour découvrir les grandes tendances technologiques, les investissements des grandes marques ou encore les figures du secteur, voire de la politique – on y a vu le candidat à la présidentielle française François Fillon -, le salon CES de Las Vegas est aussi une formidable rampe de lancement pour des start-up.

Elles sont nombreuses à présenter leur produit et, pourquoi pas, capter l’attention d’investisseurs ou de clients. À l’instar d’Inui Studio en 2015, la jeune pousse luxembourgeoise Newconcepts mise beaucoup sur l’événement pour faire percer sa gamme «iMoov».

Rappelant la fonctionnalité des tables de camping d’autrefois, Astuto, le produit phare de la société créée en 2015 et basée à Troisvierges est un peu la table portative tout-terrain pour tout device. Un produit qui a germé dans la tête du fondateur de l’entreprise, André Heyen, lors d’un précédent emploi. «Notre ambition première est de proposer des produits qui facilitent la vie de tous», indique le CEO de la start-up, originaire de Belgique et implanté au Luxembourg depuis quelques années.

Laissés au placard, les prototypes de l’entrepreneur-inventeur ont été ressortis pour donner naissance à une version de test plus aboutie qui a été présentée l’an dernier déjà au CES où un fabricant chinois a marqué son intérêt pour le support.

Les derniers mois ont permis aux six associés de l’aventure de recueillir les fonds nécessaires (plus d’une centaine de milliers d’euros sont évoqués) à la phase de fabrication des moules du produit principal, auquel la société veut aussi joindre un clavier compatible avec ses dimensions.

Visant l’Europe dans un premier temps via la grande distribution puis d’autres marchés internationaux ensuite, Newconcepts compte aussi sur le CES pour mobiliser d’éventuels contributeurs à sa campagne de crowdfunding qui débutera sur KickStarter le 27 février 2017.