POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Relations bilatérales

Le Business Club France-Luxembourg garde le cap



miza9474.jpg

Parmi les propositions adoptées à main levée et à l’unanimité figure la création de nouveaux groupes de travail. (Photo: BCFL)

Le Business Club France-Luxembourg a tenu sa troisième assemblée générale jeudi 27 septembre. Avec 228 membres, l’intérêt est confirmé.

Lancé en juin 2015, le Business Club France-Luxembourg (BCFL) a pour vocation de faciliter les relations d’affaires de chaque côté de la frontière. D’une centaine à ses débuts, le BCFL compte désormais 228 membres issus de tous les secteurs.  

«Nous affichons un bel équilibre entre la France et le Luxembourg et une diversité dans les secteurs représentés», déclare Laurence Sdika, secrétaire générale du BCFL et par ailleurs représentante de la Chambre de commerce du Luxembourg à Paris.

L’assemblée générale du BCFL organisée le 27 septembre dans les locaux de la Fondation Biermans-Lapôtre – la Maison des étudiants belges et luxembourgeois à Paris – a permis de renouveler son conseil d’administration.

On notera l’entrée au CA de Morena Bernardini, directrice du développement footprint européens chez Thales Alenia Space, et de Gregory C. Beltrame, directeur de l’antenne parisienne d’Arendt&Medernach. 

Xavier Blouin (responsable des relations extérieures à la Société Générale Luxembourg) a, quant à lui, été élu vice-président, aux côtés des vice-présidents de droit qui représentent les membres fondateurs: l’ambassadrice du Luxembourg en France Martine Schommer et Carlo Thelen, le directeur général de la Chambre de commerce. 

Christopher Baldelli, le président de RTL France, a été renouvelé dans son mandat de président du BCFL.


Une partie du conseil d’administration: Nick Stubbs, vice president Western Europe, directeur général SES Astra France; Xavier Blouin, responsable des relations extérieures à la Société Générale Luxembourg; Laurence Sdika; Carlo Thelen; Martine Schommer; Christopher Baldelli et Yves Reding, CEO de EBRC, et Tim Kesseler, conseiller d’ambassade du Luxembourg en France (trésorier du BCFL).

Événements et groupes de travail

À l’agenda des prochains mois figurent notamment une participation à la Journée d’opportunités d’affaires dédiée à la France et organisée à la Chambre de commerce du Luxembourg le 7 novembre, ainsi qu’une présence aux Internet Days, organisés au même endroit les 13 et 14 novembre.

Après une visite d’État remarquée en mars dernier et dans le sillage du travail de nation branding luxembourgeois, les signes d’intérêt continuent de se manifester. Un travail continu qui doit être entretenu, en adaptant les sujets d’attention.

C’est ainsi que deux nouveaux groupes de travail vont voir le jour pour examiner les problématiques communes, l’un concernant la santé, l’autre dédié au transport et à la logistique.