PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS

Baromètre

Le Brexit inquiète de plus en plus d’investisseurs



london.jpg

Les investisseurs de moins en moins confiants dans la Place londonienne. (Photo: Licence C. C.)

Les grands investisseurs institutionnels émettent de plus en plus de craintes vis-à-vis du Brexit. Par contre, leur moral remonte par rapport aux perspectives d’évolution de l’économie mondiale.

Les investisseurs ne semblent pas très optimistes par rapport au Brexit. Selon les derniers résultats du Brexometer, l’indice trimestriel de State Street en lien direct avec le Brexit, 21% des investisseurs institutionnels tentent de réduire leurs positions en actifs au Royaume-Uni.

L’enquête menée par le prestataire de services financiers aux investisseurs institutionnels parle d’un chiffre record. Il est en hausse de 8% par rapport au pourcentage du second trimestre (13%). L’ancien record avait été établi au troisième trimestre 2017 à 16%.

Lors de l’enquête concernant le troisième trimestre, le Brexometer montre aussi qu’un nombre croissant d’investisseurs anticipent que le Brexit pourrait avoir un impact important sur leur modèle opérationnel. 26% des sondés parlent d’un «impact majeur», ce qui représente une hausse de 12% d’un trimestre à l’autre. C’est aussi le score le plus élevé depuis le lancement de l’indice.

Regain d’optimisme sur l’économie mondiale

Par contre, l’enquête montre un regain d’optimisme quant aux perspectives de l’économie mondiale. 43% de la centaine d’investisseurs institutionnels interrogés disent avoir une vue positive de la croissance mondiale. Entre le premier et le deuxième trimestre, ce pourcentage avait chuté de 55% à 36%.

Parmi les autres données récoltées, notons que 37% des investisseurs institutionnels pensent que leur entreprise utilisera davantage les sites de fonds d’investissement transfrontaliers. Avec respectivement 57% et 54%, le Luxembourg et l’Irlande sont cités comme les pays les plus intéressants pour les gérants d’actifs.

«Alors que nous approchons de la date butoir du Brexit, nous avons vu certains de nos clients gérants d’actifs s’y préparer en développant leur activité de fonds d’investissement transfrontaliers à Luxembourg, identifié par les participants comme l’un des pays les plus intéressants pour la domiciliation de fonds», commente David Suetens, directeur de State Street Bank Luxembourg.