ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

#Hubradar

Le Big Brother chinois n’est pas encore opérationnel



shutterstock_1236897664.jpg

L’une des caméras installées dans une grande ville chinoise a incriminé une célébrité pour délit sur la voie publique alors que son visage était simplement affiché sur un bus en circulation. (Photo: Shutterstock)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Instagram Inde: le succès du secteur «food»

Parmi le milliard d’utilisateurs d’Instagram dans le monde, environ 71 millions se trouvent en Inde. Sur 70 millions de dollars par an rapportés par Instagram en Inde, 7 millions environ proviendraient du seul secteur alimentaire. Cet intérêt épicurien croissant n’est pas passé inaperçu. Instagram a ainsi organisé une masterclass le 19 novembre, où Saket Jha Saurabh, responsable des partenariats dans le secteur du divertissement chez Facebook India, a exposé les stratégies permettant de développer sa présence sur Instagram (en un mot: vidéo).

S’en est suivie une table ronde composée d’influenceurs du secteur, lors de laquelle Rajpal, une influenceuse, explique avoir remarqué que ceux qui la suivent sont de plus en plus issus de milieux hors élites. Roopak Saluja, un homme d'affaires indien, a quant à lui déclaré: «Si vous voulez passer de 70 millions à 300 millions d’utilisateurs, ce ne seront pas les enfants citadins qui vont vous y mener.»

La reconnaissance faciale en Chine n’est pas infaillible

On vous en parlait dans le HUBRADAR il y a quelques semaines: les systèmes de reconnaissance faciale chinois sont utilisés pour attraper tous les types de criminels, en temps réel. Chaque «criminel» identifié voit son visage affiché sur un grand écran. C’est ainsi que cette semaine, une caméra de reconnaissance faciale a critiqué publiquement une célèbre femme d’affaires pour avoir traversé la route en pleine circulation, après que ses systèmes aient identifié son visage.

Le problème? Ce que la caméra a réellement vu est une publicité mettant en vedette le visage de la célébrité en question sur un bus. Ces systèmes qui ont été installés dans de grandes villes comme Pékin, Shanghai et Shenzhen, et qui s’efforcent de réduire la criminalité ne sont pas toujours – et toujours pas – infaillibles.

Voyage dans la Silicon Valley chinoise

Après une ligne à grande vitesse en septembre, le plus long pont maritime du monde (55 km) vient d’être inauguré, pour desservir le delta de la rivière des Perles. Cette région, dont les 9 villes totalisent une population supérieure à l’agglomération de Tokyo, est en passe de rivaliser avec la Silicon Valley.

Ses atouts sont nombreux: proche de Hong Kong et Macao, déclarée «zone économique spéciale» depuis 1979, son développement a dans un premier temps été industriel, avec un tissu d’usines spécialisées dans la production d’un seul produit. Depuis les années 2000, elle évolue vers les hautes technologies comme la robotique ou les paiements mobiles: on y trouve notamment le siège de Huawei, dont l’histoire est liée intimement à Shenzhen, mais aussi Tencent, ZTE, Microsoft et Honda.

Grâce à son écosystème de start-up, incubateurs et entreprises de technologie, et à sa méthode d’innovation unique baptisée «Shan Zhai», la région connaît l’une des croissances les plus rapides du monde, et le niveau de vie par habitant à Shenzhen est proche de celui de l’Espagne!

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute.