PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Charte onusienne

L’ABBL fera des efforts vers une économie soutenable



038-hoffmann-dsc_5380.jpg

Le président de l’ABBL, Guy Hoffmann, plaide pour une action soutenable des banques de la Place. (Photo: Mike Zenari)

L’ABBL se positionne désormais parmi les membres signataires de l’Initiative financière du Programme des Nations unies pour l’environnement.

L’Association des banques et banquiers, Luxembourg (ABBL) a adopté les principes de l’Initiative financière du Programme des Nations unies pour l’environnement (UNEP FI).

Ces principes donnent les règles à suivre pour devenir une banque responsable qui créera de la valeur pour ses actionnaires, ses clients, mais également pour l’ensemble de la société.

Ces principes sont liés à l’accord de Paris sur le climat (décembre 2015) et sont dans l’Agenda 2030 pour un développement soutenable adopté par l’ensemble des membres de l’Onu en 2015 également.

Les règles qui doivent diriger l’action des banques en ce sens ont été rédigées par 28 des plus grandes banques mondiales. Elles devraient être adoptées en septembre 2019 lors de l’assemblée générale des Nations unies à New York.

Un rôle à jouer

65 banques et organisations du monde bancaire ont désormais approuvé la charte de l’UNEP FI. Le 19 février, après l’annonce d’une série de nouveaux membres, dont l’ABBL, Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission européenne, a insisté sur le fait que «les banques ont une responsabilité particulière par le fait qu’elles sont au cœur du système financier».

Pour Guy Hoffmann, président de l’ABBL, «le rôle des banques est d’aider à façonner l’avenir, et l’ABBL est prête à jouer un rôle en faveur de l’environnement, de l’économie et de la société».

Il n’y a donc plus qu’à transformer ces bonnes intentions en actes concrets.