ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

#Hubradar

La toute première école dédiée à la blockchain



blockchain.jpg

La Russie ouvre le pas de l’éducation du futur en créant une école entièrement dédiée à l’étude de la blockchain. (Photo: Licence C.C.)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Course à l’IA: faites vos jeux!

Pour la première fois, la Chine a dépassé les États-Unis en termes de financement dans le secteur de l’IA. L’empire du Milieu, qui ambitionne de devenir leader mondial en 2030, a attiré 48% des investissements en valeur dans le secteur, contre 38% pour les USA. Si les Américains disposent toujours de plus de start-up dans ce domaine de recherche que les autres nations, leur avance se réduit là encore, passant de 77% d’occupation du marché en 2013 à 50% en 2017. La faute à une administration encourageant peu la recherche sur les algorithmes cognitifs (IA). En revanche, les Chinois sont très productifs en matière de R&D: le nombre de dépôts de brevets liés à l’IA a dépassé celui des États-Unis. La Chine s’impose comme un sérieux challenger de l’hégémonie américaine dans la course à l’intelligence artificielle, mais, de son côté, l’outsider français a aussi des cartes à jouer. Le gouvernement a ainsi commandé un rapport sur l’IA, dirigé par Cédric Villani (député de l’Essonne, mathématicien détenteur de la médaille Fields). En outre, l’écosystème de talents français est très réputé à l’international, au point que Google et Facebook y investissent. L’intelligence de la France pourrait donc se retrouver au centre des paris.

Après la maison connectée, la maison sensible

Alors que les maisons connectées viennent seulement de devenir réalité, le secteur de la domotique a déjà un autre concept dans le viseur: les maisons sensibles. Si les maisons intelligentes sont capables d’actionner différents électroménagers (du chauffage aux lumières, passant par les portes et volets) selon des paramètres de contexte (température, luminosité…), elles pourraient bientôt devenir plus intelligentes. La technologie développée par Orange Labs est capable de reconnaître et de différencier les personnes entrantes dans la maison, et ainsi d’adapter ses paramètres selon les préférences de chacun. Grâce au potentiel de l’IA, les équipements des pièces de la maison s’adapteront en temps réel aux utilisateurs présents à l’intérieur. Cette intelligence «sensible» permettra aussi au foyer d’anticiper des réactions, par exemple en signalant des appels manqués à cause du bruit.

Deux enjeux majeurs se dégagent de ce concept: la sécurisation des données, prioritaire pour les équipes d’Orange Labs, et la consommation excessive d’énergie pour alimenter les nombreux capteurs et senseurs nécessaires au raisonnement de l’IA. Sur ce dernier point, des étudiants de Stanford ont déjà développé un prototype permettant de commander les capteurs et de les sortir de leur veille grâce des signaux d’ultrason plus économes.

Première mondiale: une école dédiée à la blockchain en Russie

La Russie ouvre le pas de l’éducation du futur en créant une école entièrement dédiée à l’étude de la blockchain. Les étudiants, qui débuteront leurs cours début mars, étudieront principalement l’aspect technique de la blockchain, et seront formés au développement et à la conception d’applications basées sur Ethereum. Les cours seront prodigués par des experts du secteur, notamment Vitalik Buterin, le cofondateur de la plateforme Ethereum. Après un semestre de formation, les meilleurs étudiants seront intégrés à une formation au sein des entreprises membres du Phystech Park de Moscou (une pépinière d’entreprises dédiées aux technologies). L’économie de la blockchain étant encore peu développée en Russie, ces étudiants peuvent par la suite espérer obtenir des emplois très valorisants. Cette école, la première au monde, sera certainement prise comme modèle par d’autres pays, et pourquoi pas par la France, alors que Mounir Mahjoubi évoque régulièrement sa volonté d’intégrer le numérique et le code à la formation scolaire.

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute.