POLITIQUE & INSTITUTIONS

Présentation officielle

La totalité du projet du tram détaillée en images



Alors que le premier tronçon de la future épine dorsale des transports en commun de la capitale doit entrer en service d’ici le second semestre 2017, les équipements qui prendront place le long des 16km du tracé ont été présentés ce mercredi. Vidéo à l’appui.

Une dizaine de jours après la visite du chantier du Tramsschapp, futur centre de remisage des rames du tram, ce dernier reste sur le devant de la scène. Pour la première fois mercredi, des images de la quasi-totalité des équipements qui seront construits le long des 16km du tracé ont été présentées. Bien qu’évoqués individuellement et tour à tour depuis plusieurs mois, la vidéo du ministère du Développement durable et des Infrastructures présentée lève le voile sur les neuf pôles multimodaux qui égraineront le parcours d’ici 2021.

Car c’est bien de la totalité du tracé dont il a été question mercredi et non du seul tronçon que doivent relier les premières rames au second semestre 2017 entre Luxexpo et l’arrêt Pfaffenthal Kirchberg. «Car c’est ce gouvernement qui a donné un coup d’accélérateur au projet pour intégrer d’ici l’horizon 2020 les extensions en direction du Findel et de la Cloche d’Or, comme l'indique la motion déposée en juin 2014 et adoptée à 34 voix», a rappelé François Bausch (Déi Gréng) en forme de coup de griffe contre les récentes déclarations de Claude Wiseler (CSV), précédent locataire de la Héichhaus et nouvelle tête de liste nationale pour les législatives 2018.

Déplacez votre souris sur l'image pour afficher les informations

D’ici 2021 donc, «selon un calendrier certes sportif mais réalisable» à en croire François Bausch, quelque 110.000 voyageurs pourront quotidiennement rejoindre en quelques dizaines de minutes le Findel au Ban de Gasperich en passant par Hamilius et la gare centrale. Une nouvelle donne qui va donc impacter encore plus fortement l’immobilier situé le long du tracé. Concrètement, les neuf pôles multimodaux ont été conçus pour articuler le fonctionnement de l’ensemble des moyens de transport en place ou à venir. Quatre d’entre eux – Héienhaff, Luxexpo, Howald et Cloche d’Or – seront en liaison avec un nouveau P+R dont la taille variera de 2.000 à 4.000 places, dont plusieurs dizaines seront équipées de bornes à recharge pour véhicules électriques.

1 / 13
2 / 13
3 / 13
4 / 13
5 / 13
6 / 13
7 / 13
8 / 13
9 / 13
10 / 13
11 / 13
12 / 13
13 / 13

Des stations Vel’oh, ainsi que des emplacements sécurisés mBox et des emplacements de stationnement pour deux-roues seront également implantés, en lien direct avec la volonté de promotion de la mobilité douce, chère au ministre écologiste. Détail important, la présentation réalisée dévoile également le rôle central de la mKaart, la carte créée par le Verkéiersverbond pour gérer l’ensemble des services liés à la mobilité. Utilisée aussi bien pour acheter les billets de tram, de bus ou de train, la mKaart permet également l’accès au parking sécurisé pour vélos mBox et permettra de faire du bike- ou du carsharing, d’accéder aux P+R et aux bornes de recharge.

Aucune information concrète en revanche n'a été fournie en ce qui concerne l'hypothèse d'un prolongement de la ligne de tram en direction de Bertrange et de Leudelange, François Bausch indiquant penser «que cette prolongation ne se fera que si le tram est un succès», se disant dans le même temps «certain que ce sera le cas». Et ce dernier de rappeler que «la prochaine étape consistera dans le vote du projet de financement des extensions vers le Findel et la Cloche d'Or.»