POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

États d’Europe centrale et orientale

La Suisse va verser un milliard d’euros à l’UE



La présidente de la Confédération helvétique, Doris Leuthard, a fait part de la décision de son gouvernement à Jean-Claude Juncker qui était à Berne ce jeudi. (Photo: DR)

La présidente de la Confédération helvétique, Doris Leuthard, a fait part de la décision de son gouvernement à Jean-Claude Juncker qui était à Berne ce jeudi. (Photo: DR)

Le gouvernement de Berne a décidé, comme il le fait depuis 2007, de renouveler sa participation financière à la réduction des disparités économiques et sociales dans les anciens pays de l’Est, aujourd’hui membres de l’Union européenne.

Le gouvernement suisse a annoncé ce jeudi qu’il allait, comme il l’a fait depuis 10 ans, verser un milliard d’euros supplémentaires à l’Union européenne pour venir en aide aux pays d’Europe centrale et orientale.

L’annonce a été faite par la présidente de la Confédération helvétique, Doris Leuthard, à l’occasion d’une visite à Berne du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Cette contribution sur laquelle le Parlement suisse doit encore se prononcer est destinée à la réduction des disparités économiques et sociales en Europe, «ce qui est dans l’intérêt politique et économique de la Suisse», a indiqué le gouvernement de Berne dans un communiqué.

Depuis 2007, la Suisse – qui n’est pas membre de l’Union européenne mais de l’Association européenne de libre-échange (AELE) – soutient financièrement un grand nombre de projets visant à réduire les disparités économiques et sociales dans les pays d’Europe centrale et orientale, entrés dans l’UE en 2004, 2007 et 2013, pour un montant total de 1,1 milliard d’euros.

Ce programme, accepté par la population suisse à l’occasion d’un référendum en 2006, est arrivé à échéance fin mai 2017.

Il vient donc d’être renouvelé et ciblera plus particulièrement la formation professionnelle et le chômage des jeunes, le reste devant contribuer à une meilleure gestion des flux migratoires dans ces pays.