LIFESTYLE & VIE PRATIQUE
SORTIES

Luxembourg City Film Festival

La programmation jeune public dévoilée



Le Luxembourg City Film Festival a dévoilé le contenu de sa programmation jeune public. Une première mise en bouche fort alléchante pour cette neuvième édition, qui se déroulera du 7 au 17 mars prochains.

L’éducation à l’image du jeune public est un des challenges à relever pour donner aux plus jeunes les armes qui leur permettront de comprendre notre monde contemporain. Aussi, pour contribuer à cette formation esthétique et critique, il ne faut pas hésiter à profiter de la riche programmation du Luxembourg City Film Festival, qui sélectionne le meilleur des créations cinématographiques pour le jeune public produites ces derniers mois, et organise aussi de nombreux ateliers et rencontres professionnelles. Grâce à l’introduction du «All Day Long», le festival propose pour la première fois des films jeune public en matinée, également accessibles au grand public.

Des séances pour tous les âges

Comme il n’est jamais trop tôt pour commencer, le festival organise des séances «Mon premier cinéma» pour les tout-petits. Les 3-5 ans s’émerveilleront devant la sélection de six courts métrages «La Famille Tramway», et découvriront le monde minuscule des insectes avec «Nico et Patou». Les bricoleurs Pat et Mat reviennent pour une séance qui «déménage» et qui sera complétée par un ciné-concert.

La famille Tramway (Illustration: Soyuzmultfilm)

«La Famille Tramway» (Illustration: Soyuzmultfilm)

L’indétrônable «Crazy Cinématrographe for Kids», qui offre une programmation de cinéma muet, présente le premier film policier pour enfants («Kommissar Gordon & Buffy»), une adaptation d’un classique de la littérature anglaise («La Chasse à l’ours»), une ode à l’environnement («Willy et les gardiens du lac») et «Mein Freund, die Giraffe», qui est inspiré de la comptine néerlandaise «Dikkertje Dap».

1 / 3

2 / 3

3 / 3

Les juniors profiteront d’œuvres plus orientées fiction, mis à part «Le Voyage de Lila», qui est le premier long métrage d’animation colombien réalisé par une femme, Marcela Rincón González. Le voyage sera à l’honneur avec «Rosie & Moussa», qui se déroule sur les toits de Bruxelles, «Matti und Sami und die drei grössten Fehler des Universums», qui est un roadtrip à travers la Finlande, et «Ich bin William».

1 / 3

2 / 3

3 / 3

Une coproduction luxembourgeoise sera à découvrir pour les plus de neuf ans: «Invisible Sue». Les amateurs du festival Tiff Kids seront ravis de voir «The Witch Hunters». Les sujets de société sont aussi à l’ordre du jour, avec «Au-delà des frontières», une série de courts métrages réalisés avec et pour les enfants réfugiés, à la fois animation et documentaire.

Les adolescents ont aussi leur programme de choix, avec des sujets qui invitent à la discussion et au débat. «Je n’aime plus la mer» et «Styx» permettront d’aborder la question des réfugiés. La thématique du conflit et de la guerre sera abordée à travers l’animation «Wardi (The Tower)», la comédie «Tel Aviv on Fire», le primé «Funan», et «Das schweigende Klassenzimmer», qui traite de l’héritage du nazisme. Il y aura aussi quelques ovnis, comme «Mackie Messer  Brechts Dreigroschenfilm», qui est une satire sociale déjantée, le film de fiction «L’Animale», ou le documentaire «In my room», sur les blogs intimes d’adolescents perdus entre exhibition et pudeur.

1 / 2

2 / 2

Des ateliers et rencontres

En plus de tout ce programme de projections, de nombreux ateliers, projets participatifs et rencontres professionnelles sont organisés. Citons par exemple plusieurs possibilités de participer à des jurys ou de devenir critique de cinéma et reporter vidéo. Du côté des ateliers, l’offre est pléthorique et se fait en collaboration avec les institutions culturelles que sont le Casino Luxembourg, le Mudam, le CNA, le Service national de la jeunesse, ou encore les sociétés de production Fabrique d’Images, Studio 352 et Doghouse Films.

Les plus de 13 ans pourront découvrir les métiers du cinéma aux côtés du critique Boyd van Hoeij, participer au «Picnic with pros» ou au «Brunch de l’animation», sans oublier le concours de scénarios et de clips «Crème fraîche». Les master classes traiteront cette année de l’animation. Enfin, la réalité virtuelle est encore au rendez-vous, avec des projets de Laura Mannelli et Frederic Thompson, et de Karolina Markiewicz et Pascal Piron.

Pour tous les détails de cette programmation et l’achat des billets pour les séances publiques: www.luxfilmfest.lu