COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Dossiers de candidature

La nouvelle radio au gouvernement la semaine prochaine



radiofrancophone_decision.jpg

Quatre candidats sont en lice pour cette unique fréquence. (Photo: Jessica Theis/archives)

Xavier Bettel a indiqué que le dossier de la radio francophone, qui doit prochainement voir le jour, sera sur la table du conseil de gouvernement la semaine prochaine. Le candidat belge «7FM» réaffirme quant à lui ses ambitions. 

Attendu tant par les observateurs de la scène médiatique que par les principaux concernés, à savoir les quatre candidats à l’obtention de la fréquence 107,7 FM destinée à servir une radio francophone, le moment de la décision du gouvernement semble se préciser. C’est en tout cas ce qu’a indiqué le Premier ministre Xavier Bettel, également en charge des Communications et des Médias, lors du briefing presse suivant le conseil de gouvernement de mardi.

Xavier Bettel va s’entretenir avec ses collègues de l’avis rendu par l’Autorité luxembourgeoise de l’audiovisuel (Alia) il y a quelques jours, avis que le Premier entend respecter. On s’oriente donc vers une annonce sous (très) peu, en l’occurrence jeudi prochain – le 30 avril – date du prochain conseil de gouvernement. 

Quel modèle privilégié?

Rendu sans la participation de la grande reporter et jeune retraitée Claude Wolff pour des raisons de conflit d’intérêts avec le groupe Editpress dont elle fut l’employée (et qui est candidat, via Edita, à la fréquence), l’avis de l’Alia a également été formulé sans la participation de Marc Thewes, parti entre-temps au Conseil d’État. Quel sera le modèle privilégié par l’Alia? Quatre candidats sont donc en lice. Tous sont restés discrets sur l’avancée des dossiers et leurs ambitions, avec quelques nuances.

Le groupe NRJ n’a pas souhaité répondre aux sollicitations de Paperjam.lu quant à ses plans pour le 107,7, pas même en dévoilant quel format radio il mettrait en avant – le groupe dispose en effet de différentes marques, de la radio jeune via NRJ au format adulte comme Nostalgie.

La radio française régionale Lor’FM entend pour sa part accompagner ses auditeurs au-delà de la frontière luxembourgeoise, avec un nouveau programme pour capter aussi la population francophone du pays.

Plus abouti peut-être? Radiolux SA, fondée à 50% par Edita (société éditrice de L'essentiel, détenue elle-même par Editpress et le groupe suisse Tamedia), et les propriétaires de Must FM, la radio née dans la province de Luxembourg belge, sont également sur les rangs. On verrait logiquement, dans ce cas, naître un format alliant musique et news, sur base de l’expérience radiophonique de l’un et des relais d’informations de l’autre. 

PLG précise

La société PLG, enfin, basée à Wemperhardt depuis 2012, qui propose des services d’agence de communication, d’événementiel et qui est propriétaire de la radio 7FM (dans les Ardennes belges), s'est pour sa part exprimée mardi en fin de journée sur ses intentions.

C’est d’ailleurs sous la marque 7FM que l’entreprise entend déployer son projet, si celui-ci est retenu, avec un studio dans le nord et un dans la capitale. «Le projet 7FM est un bon mélange de musique type 'hits', d’infos et d’agendas régionaux et nationaux, de rendez-vous culturels, de jeux-concours, etc.», indiquent ses initiateurs, qui déclarent aussi vouloir faire de la place aux artistes luxembourgeois. 

La recette suffira-t-elle pour séduire le gouvernement? Le choix s’opérera quoi qu’il arrive entre un nouvel entrant sur le paysage luxembourgeois et un renforcement d’Editpress via Edita dans l’audiovisuel.