ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Programme d’accélération

La nouvelle promotion Fit4Start entre en piste



_dsc6367-kw.jpg

Le programme d’incubation accéléré de Luxinnovation, dont on peut voir sur cette photo d’anciens lauréats et des membres de l’équipe organisatrice, prendra une nouvelle dimension à partir de l’année prochaine. (Photo: Luxinnovation)

Luxinnovation a annoncé hier soir au Technoport les cinq jeunes pousses sélectionnées dans son programme de coaching. Quatre mois de stage intensif et une subvention de 50.000 euros devraient permettre à ces pépites «early stage» de prendre leur envol.

Près d’un mois jour pour jour après la clôture de l’appel à candidatures lancé par Luxinnovation pour cette cinquième édition de Fit4Start, les cinq start-up retenues ont été annoncées lors d’une soirée colorée au Technoport de Belval.

Plus de 100 dossiers avaient été déposés par des jeunes pousses du monde entier se trouvant en «early stage». Les cinq membres du jury ont donc eu un travail difficile pour faire leur choix.

Pour rappel, Fit4Start offre aux start-up sélectionnées un programme de coaching doublé d’un hébergement au Technoport durant quatre mois, ainsi qu’une prime de 50.000 euros. À cette dernière peut s’ajouter une subvention de 100.000 euros pour les participants qui atteignent les objectifs qui leur sont fixés en début d’exercice et qui réussissent à lever au moins 50.000 euros de fonds privés.

Les cinq lauréates sont...

Prometheus – Il s’agit d’une application mobile qui utilise la réalité augmentée pour permettre de transposer dans un environnement réel une future construction (nouvelle maison, escalier à l’intérieur d’un bâtiment, agrandissement d’une aire de jeux pour enfants). 

Qwerteach – La start-up développe un portail web de formations individualisées et facilement accessibles, notamment grâce à une salle de classe virtuelle qui permet d’accéder à une série de matériels pédagogiques interactifs.

AR24 – La jeune pousse propose une boîte mail ultra-sécurisée et certifiée par l’eIDAS (Electronic Identification, Authentication and Trust Services), l’instance européenne qui régule les signatures et les transactions électroniques, notamment dans les relations avec les services publics.

Ume – Il s’agit d’une plateforme pour faciliter l’échange et la gestion des informations nécessaires lors des opérations de «due diligence» menées par les distributeurs de fonds.

Van Hack – La start-up se positionne dans le domaine des ressources humaines, en proposant des services de recrutement pour des profils en lien avec les nouvelles technologies. La plateforme qu’elle développe permet également à sa communauté de candidats de se préparer aux entretiens d’embauche.

À noter qu’il s’agit de la dernière édition du programme Fit4Start sous cette formule. Un nouveau format devrait être présenté d’ici la fin de l’année. Le nombre de dossiers sélectionnés y sera notamment plus important.