PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fintech

Fintech

La Lhoft lance sa hotline



En complément à cette hotline occasionnelle, la Lhoft souhaite créer une base de données des questions les plus fréquentes et leurs réponses. (Photo: Sébastien Goossens / archives)

En complément à cette hotline occasionnelle, la Lhoft souhaite créer une base de données des questions les plus fréquentes et leurs réponses. (Photo: Sébastien Goossens / archives)

Pour répondre aux questions les plus fréquentes des start-up fintech basées ou non au Grand-Duché, la Luxembourg house of financial technology organisera de manière ponctuelle des sessions de questions/réponses sous forme de vidéoconférence avec des experts.

Face à l’afflux de questions qu’elle reçoit et qui sont souvent identiques, la Lhoft a décidé de prendre les devants en mettant en place une hotline ponctuelle destinée aux start-up fintech. Une première session sera organisée jeudi 23 novembre dans ses locaux entre 8h30 et 10h30.

Sur place, des experts d’horizons très variés seront présents, représentant des cabinets d’avocats, des firmes de consultance, des sociétés de capital-risque ou encore des institutions publiques.

Nous visons à créer à terme une base de données avec toutes les questions et leurs réponses.

Communiqué de presse, Lhoft

Toutes les start-up pourront y assister par le biais d’un système de vidéoconférence ou tout simplement en téléphonant au numéro suivant: 001-352–247–7890. Le thème choisi pour l’inauguration de ce nouveau service est: «Comment installer sa société au Luxembourg?» D’autres thématiques seront évoquées lors de prochains rendez-vous de ce type.

«L’objectif premier est bien entendu d’orienter les start-up, mais à plus long terme, nous visons à créer une base de données avec toutes les questions qui ont été posées et auxquelles nous avons répondu pour en faire bénéficier l’ensemble de l’écosystème fintech», précise la Lhoft dans son communiqué.

Et elle promet que toutes les questions trouveront leurs réponses.