POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Nouvelle mesure

La fin de la «Jumbokaart»



luxembourg_bus_avl_260.jpeg

Cette nouvelle disposition représente un important manque à gagner pour l’État. (Photo: Maison de l'Europe)

C’est une bonne nouvelle pour les jeunes! Car à partir du 1er août, les transports publics seront gratuits pour les moins de 20 ans et pour les étudiants de moins de 30 ans. La carte jaune à 75 euros l’année n’aura plus de raison d’être.

La «Jumbokaart», cette carte jaune que portent et portaient sur eux les élèves au Luxembourg depuis des décennies et qui avait rassemblé des milliers d’élèves dans la rue en 1995, lorsque le pouvoir public voulait la diminuer, disparaîtra, mais sans révolter les jeunes. Au contraire, car c’est l’élargissement de la gratuité des transports publics qui mènera à sa disparition.

500.000 euros de manque à gagner

«À partir du 1er août 2017 (prochaine année académique), le transport sera également gratuit pour les étudiants jusqu’à l’âge de 30 ans accomplis», ont annoncé ce vendredi le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch (Déi Gréng), et le ministre de l’Enseignement supérieur, Marc Hansen (DP), après une réunion avec les représentants de l’Association des cercles d’étudiants luxembourgeois (ACEL) et des jeunes syndicalistes du LCGB. Simultanément, ils ont annoncé que la gratuité du transport public jusqu’à l’âge de 18 ans sera prolongée jusqu’à 20 ans. Ces adaptations coûteront environ un demi-million d’euros par an aux caisses de l’État, estime le gouvernement.

La «mKaart» jusqu’à 30 ans

Les jeunes de l’ACEL et du LCGB ont eu gain de cause: le gouvernement a finalement reconnu leur argument que «les étudiants ne disposent pas encore de revenu» et devraient donc également profiter de la gratuité des transports. Pourront profiter de l’adaptation les «étudiants jusqu’à l’âge de 30 ans accomplis, fréquentant un établissement universitaire ou d’enseignement post-secondaire au Luxembourg ainsi qu’à l’étranger».

Ces derniers se verront offrir une «mKaart» personnalisée. Il leur suffira de présenter un certificat d’inscription auprès d’une université ou d’un établissement d’enseignement supérieur lorsqu’ils souhaitent retirer leur «mKaart» dans les guichets de vente actuels.

L’ACEL et le LCGB-Jeunes ont salué les mesures proposées par les ministres.