COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Image de la femme

La campagne de Poll Fabaire jette un froid



Une campagne avec un mannequin homme sera publiée sous peu. Poll Fabaire n'entend pas retirer la version féminine pour l'instant. (Photo: DR)

Une campagne avec un mannequin homme sera publiée sous peu. Poll Fabaire n'entend pas retirer la version féminine pour l'instant. (Photo: DR)

Une campagne pour les crémants des Domaines Vinsmoselle a déclenché une vive opposition du Cid-Femmes. La commission d’éthique publicitaire a demandé son retrait.

La campagne «Poll on Ice» pour le crémant estival du même nom a jeté le froid auprès de l’association de défense des droits des femmes, le Cid-Femmes.

À la vue du visuel représentant une jeune femme, en maillot de bain, bouteille à la main sur fond de décor polaire, l’association a estimé que l’image de la femme était bafouée.

Le Cid a ainsi déposé plainte auprès de la Commission luxembourgeoise pour l’éthique en publicité (Clep) qui a estimé, après examen, que la publicité était sexiste et allait à l’encontre du code de la déontologie de la publicité au Luxembourg. Ce code veille notamment à la dignité de l’image de la femme, et de l’homme.

Le Clep a donc invité, par courrier émis par son président Oliver Mores, la direction des Domaines Vinsmoselle à retirer le visuel «quel que soit le support et ce avec effet immédiat».  

En réponse à cette demande de retrait, la direction des Domaines Vinsmoselle a expliqué qu’une publicité avec un modèle masculin suivra sous peu et que l’intention n’était pas de nuire à la dignité des femmes.

Le producteur a même lancé un sondage en ligne pour tenir compte de l’avis de ses followers sur Facebook avant toute prise de décision. Les Domaines Vinsmoselle ont en effet demandé au Clep de revoir sa position.