ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Réseaux

La 5G au cœur de la stratégie du Luxembourg



shutterstock_1244151979.jpg

Un budget estimé à 30 millions d’euros investis sur trois ans servira à cofinancer la mise en œuvre de l’infrastructure adéquate au déploiement de la 5G. (Photo: Shutterstock)

Le pays comptera parmi les pionniers de la 5G. Le réseau de télécommunication du futur devrait en effet y être déployé dès 2020. Le Luxembourg entend ainsi bénéficier d’avantages socioéconomiques considérables.

Plus qu’une simple extension des réseaux de télécommunication, la 5G est un réseau intégré qui va permettre de nouvelles expériences utilisateur basées sur une connectivité omniprésente.

Elle permettra de faire coexister sur le même réseau des services présentant des caractéristiques de performance différentes: streaming vidéo, applications en réalité virtuelle ou augmentée, conduite autonome ou à distance de véhicules, commandes de robots et de drones, ou même chirurgie à distance.

Pour profiter de ce qui s’annonce comme une véritable révolution, l’État luxembourgeois a décidé de mettre les bouchées doubles. Un budget public estimé à 30 millions d’euros sur trois ans servira à cofinancer les premiers investissements nécessaires à la mise en œuvre de l’infrastructure indispensable au développement de la 5G.

Cinq zones de test ont été sélectionnées pour y mener des projets pilotes en collaboration avec des acteurs privés d’ici fin 2019. Il s’agit du plateau du Kirchberg, du site de Belval, du centre CFL multimodal de Dudelange, de l’Automotive Campus de Bissen, et de la partie luxembourgeoise du réseau transeuropéen de transport. La liste pourrait évoluer en fonction des propositions émises par les acteurs privés. 

Impliquer tous les acteurs, publics et privés, mais aussi les citoyens

«Ces premiers déploiements ont pour but de démontrer le potentiel innovant de cette technologie», explique Peter Sodermans, consultant auprès du gouvernement. «Les modalités d’attribution des projets restent encore à définir, mais il est clair que nous allons privilégier l’innovation et la valeur ajoutée, et pas les gadgets dont la seule justification est d’utiliser la 5G.»

Le citoyen a aussi son mot à dire. Le 29 novembre a eu lieu la première «Conférence 5G», organisée par le Service des médias et des communications (SMC), en collaboration avec Digital Luxembourg. Une conférence ouverte à tous, qui marque la volonté du gouvernement d’impliquer toutes les parties prenantes (industriels, PME, communautés locales et personnes privées) et de prendre en considération les remarques et idées dans la préparation des zones pionnières.