PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS

Banque en ligne

Keytrade Luxembourg, marque replacée



debarsy_hanrion.jpg

Thibault de Barsy lance une nouvelle étape pour Keytrade Luxembourg. (Photo: Jan Hanrion / Maison Moderne / archives)

L’entrée dans le groupe Crédit Mutuel Arkéa marque une nouvelle étape pour la banque en ligne. Parée d’une nouvelle indentité visuelle, Keytrade entend continuer une progression qui s’appuie sur la clientèle résidente.

La marque Keytrade sort renforcée au Luxembourg. C’est un des messages qui transpire, notamment après l’annonce de l’entrée de l’opérateur d’origine belge Keytrade Bank dans le groupe français Crédit Mutuel Arkéa. Ce dernier et Crelan, la banque coopérative belge à qui appartenait Keytrade depuis 10 ans, sont entrés en négociations exclusives pour le rachat de l’ensemble des activités. La réalisation de l’opération devrait avoir lieu pendant le premier trimestre 2016 après obtention des autorisations requises des autorités compétentes.

Crédit Mutuel Arkéa est aussi propriétaire de la banque en ligne Fortuneo. Celle-ci sera «absorbée» côté belge. C’est aussi la marque Keytrade qui restera au Luxembourg. Et qui servira les intérêts du groupe français, lequel entend «renforcer significativement ses positions à l’échelle européenne».

Supermarché financier

À Luxembourg depuis 1999, Keytrade Bank est spécialisée à la base dans le trading en ligne, elle ouvre à l’investisseur un accès en temps réel à 18 places boursières dans le monde et de nombreux outils d’analyse des tendances et marchés. Keytrade Bank Luxembourg propose aussi quelque 700 fonds d’investissement émis par plus de 60 opérateurs globaux.

Selon Keytrade, ce «véritable supermarché financier» a déjà séduit près de 6.000 clients au Luxembourg pour environ 1 milliard d’euros d’actifs sous gestion. Autonome dans le groupe, l’institution sert des clients résidents ou internationaux à partir du Grand-Duché.

L’homme de Vitruve modernisé à Luxembourg

Et les changements, à cheval sur 2015 et 2016, témoignent des ambitions de rigueur. Sur un plan visuel, Keytrade Bank Luxembourg rafraîchit son logo, sans rompre avec son ancienne identité graphique.

«Toujours en référence à l’homme de Vitruve de Léonard de Vinci, ce visuel représente surtout la particularité du modèle ‘self-directed’ de Keytrade», explique Thibault de Barsy, le CEO de Keytrade à Luxembourg. «Ce modèle vise bien à se différencier de celui des banquiers classiques en proposant un choix plus large de produits - en ce compris les fonds d’investissement de ses concurrents - mais sans droits de garde, ni frais de gestion.»

L’outil web évolue aussi en cette fin d’année. «Dans la foulée du lancement des applications mobiles, nous voulions que le client puisse consulter notre site à travers une gamme très large d’appareils (desktop, smartphones, tablettes, TV, etc.) tout en améliorant le confort visuel.»

Le choix déterminé de résidents

Keytrade en profite pour mettre en avant son dernier produit, Keyplan, un plan d’épargne périodique en fonds d’investissement. Selon le COO Stéphane Jodin, «cette manière unique d’investir en faisant son choix parmi 40 fonds d’émetteurs ultra-populaires n’a pas d’équivalent sur le marché luxembourgeois. Pour nous, c’est le type même d’innovation produit qui accompagne parfaitement les évolutions technologiques.»

Clairement, Keytrade souhaite continuer à se démarquer sur la Place luxembourgeoise. «Nos revenus de transactions progressent de 20% cette année», souligne Thibault de Barsy, «et nous attirons de plus en plus une clientèle de résidents qui fait un choix déterminé en notre faveur, tant dans le segment retail que private.»