POLITIQUE & INSTITUTIONS

Finance inclusive

Kashf Foundation gagne le Prix de la microfinance



emfp161117_award_2541.jpg

La gagnante Roshaneh Zafar, managing director de Kashf Foundation, en compagnie des autres lauréats et des têtes pensantes de l’événement. (Photo: Eric Chenal)

Point d’orgue de la Semaine européenne de la microfinance, le Prix européen éponyme composé d’un chèque de 100.000 euros a été remis à la Kashf Foundation pour son action éducative au Pakistan. L’objectif: montrer des bons exemples et souligner toute l’importance de la finance inclusive ici et ailleurs.  

C’est ce jeudi 17 novembre que se déroulait la 7e cérémonie de remise du Prix européen de la microfinance dans les locaux de la BEI. Organisé par un trio, le gouvernement, le réseau InFine et la Plateforme européenne de la microfinance, le prix, unique de par son ampleur, est composé d’un chèque de 100.000 euros financé par le ministère des Affaires étrangères et européennes.

Prix de la microfinance

La Grande-Duchesse entourée de Michel Maquil, président du board d’InFine, Werner Hoyer, président de la BEI et hôte du jour, et Romain Schneider, ministre de la Coopération.

Le thème de l’année était, cette fois-ci, dédié à l’accès à l’éducation, à la fois vecteur de développement et d’autonomisation des populations. C’est Kashf Foundation, un lauréat du Pakistan, qui l’a emporté pour son programme de financement d’écoles privées à bas coûts. Dans un pays où 25 millions d’enfants ne sont pas scolarisés, la fondation propose des prêts aux enseignements et directeurs d’établissement complétés par différentes formations.

 Kashf Fondation

Roshaneh Zafar de Kashf Foundation présente son projet.

Ce projet a été choisi parmi 30 dossiers en provenance de 19 pays. Les deux autres finalistes salués cette année étaient la Fundación Génesis Empresarial, une asbl particulièrement active auprès des adolescents (Guatémala), et l’Opportunity Bank d’Ouganda, qui octroie des prêts à quelque 150.000 clients de sa région.

 Romain Schneider

Notre soutien continu à la finance inclusive porte ses fruits.

Romain Schneider, ministre de la Coopération

«C’est la qualité des nombreux projets reçus qui impressionne et prouve que notre soutien continu à la microfinance et à la finance inclusive porte ses fruits. Mis à part la Kashf Foundation, les vrais gagnants de cette soirée sont tous ces jeunes qui, grâce à la microfinance, ont un meilleur accès à l’éducation, gage d’un meilleur avenir», s’est félicité Romain Schneider, ministre de la Coopération et de l’action humanitaire, lors de la cérémonie, réaffirmant l’implication de la Place.

Les critères de sélection du prix européen créé en octobre 2005 afin de faire progresser le secteur sont toujours l’aspect innovant et socialement engagé d’un projet, son caractère duplicable et l’utilisation créative d’outils financiers divers. La création d’activités économiques et l’accroissement du bien-être des populations sont également scrutés.