COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Publicité

«Inspiration» brésilienne pour Comed?



pubquotidien.jpg

La campagne réalisée par l’agence Comed pour le nouveau layout du Quotidien ressemble plus qu’étrangement à une ancienne campagne réalisée outre-Atlantique pour le magazine américain Billboard. Preuves à l’appui…

Sur l’image, à gauche, un des visuels réalisés par l’agence luxembourgeoise Comed, publié cet automne dans les médias du Grand-Duché pour vanter la nouvelle identité visuelle du journal Le Quotidien, édité par Lumedia (joint-venture entre le groupe luxembourgeois Editpress et groupe français Le républicain Lorrain).

On y voit Mars Di Bartolomeo, le ministre de la Santé, représenté par une multitude de pixels exprimant, chacun, un trait de caractère du personnage: contesté, marxiste, aimable, fumeur (voir le visuel en grande taille ICI).

Le même principe a également été appliqué à Andy Schleck (jaune, montagnard, fêtard, végétarien, voir ICI) et à Nicolas Sarkozy (populiste, bling-bling, impulsif, populaire, voir ICI).

Primée à Cannes

L’idée paraissait bonne, sympa même. Mais elle n’a malheureusement rien de vraiment original. Et plus que d’une «inspiration», on a le sentiment d'être à deux doigts du plagiat pur et simple d’une campagne réalisée pour le compte du magazine hebdomadaire américain Billboard, la bible de la musique Outre-Atlantique.

A droite, vous avez, ainsi, Bono, le chanteur du groupe U2 (voir le visuel en grande taille ICI), dont le visage semble composé d’une multitude de pixels qui sont en fait des effigies miniatures de personnalités influençant son talent: Bob Dylan, David Bowie, Lou Reed et… Mère Teresa.

Là aussi, le concept a été décliné avec d’autres célébrités du monde de la musique, comme Amy Winehouse (avec des «morceaux» de Sarah Vaughan, Marvin Gaye, Billie Holiday et Sid Vicious, voir le visuel ICI) ou encore Britney Spears (avec un peu de Madonna, de Madonna, de Madonna et de… paparazzi, voir ICI)

Cette campagne, réalisée au printemps dernier par l’agence brésilienne AlmapBBDO (Sao Paulo) était tellement bonne qu’elle a été primée à l’occasion du 57e festival international de la publicité de Cannes (en juin dernier)…

Il n’a pas été possible de contacter, ce lundi, le directeur de création de cette campagne chez Comed pour avoir le fin mot de l'histoire. Son retour est prévu ce jeudi.