COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Street marketing

ING réinvestit la ville avec ses bancs connectés



belva_plazal.jpg

Un des cinq bancs connectés a été installé au cœur du Belval Plaza. Point de passage, il permet aux visiteurs d'utiliser le wifi gratuitement. (Photo: ING)

Depuis mi-février et durant tout le mois de mars, ING met à nouveau à disposition ses bancs connectés oranges dans plusieurs endroits emblématiques de la capitale et d’Esch. Le but: relayer la campagne de promotion autour de la troisième version de son application mobile. Quinze jours après, le succès semble au rendez-vous.

Pour la deuxième année consécutive, la banque ING a choisi de relancer une campagne de «street marketing» décalée inspirée d’un concept créé par la filiale polonaise. Des bancs connectés réalisés sur mesure l’an passé ont été placés à des endroits clés de la ville de Luxembourg, sélectionnés pour leur haute fréquentation: à la gare, à l’aéroport, à Utopolis au Kirchberg, mais aussi à Esch-Belval, à l’Utopolis et au Belval Plaza. «Nous voulions que la conception du mobilier soit locale. Nous avons travaillé avec le bureau mad about», introduit Karen Urbani, en charge des events et du sponsoring pour ING Luxembourg. «Nous souhaitions, avant tout, proposer une forme et des matériaux originaux et agréables.»

Point de rencontre, ces bancs, qui occuperont l’espace jusqu’en mars, permettent aux passants de recharger leur smartphone et de se connecter au wifi gratuitement. «Dotés de différents câbles, ils sont compatibles avec Android et Apple. Nous voulions nous démarquer, tout en offrant un service utile et convivial», partage Christophe Rahier, responsable des events et du sponsoring pour la banque. «Jusqu’à présent, nous avons eu d’excellents retours.» 

Répondre à la demande

Cette action ludique vient en renfort du lancement de la nouvelle version d’ING Mobile, la troisième en date. Depuis sa conception, le nombre de connexions via mobile a été multiplié par cinq. La dernière itération, qui s’apparente à une plateforme multidevices, présente l’avantage de permettre un même accès aux services et fonctionnalités sur desktop et sur mobile. «Le rendu est identique que l’utilisateur opte pour une tablette, un PC ou un smartphone», ajoute Christophe Rahier.

Dans les deux prochaines semaines, des hôtesses distribueront des «goodies» comme des socles ou des pochettes pour smartphone à différents endroits, dont la gare et Utopolis. À la fin de la campagne, les bancs connectés retourneront chez les partenaires d’ING, dont l’Abbaye de Neumünster et la Rockhal. Ils devraient aussi faire une apparition au célèbre marathon de la banque, qui aura lieu, cette année, le 28 mai.