POLITIQUE & INSTITUTIONS

Statistiques

Immatriculations: ralentissement en juillet



Mercedes a été la deuxième marque la plus immatriculée en juillet et se rapproche du podium depuis le début de l’année.  (photo: Jessica Theis / archives)

Mercedes a été la deuxième marque la plus immatriculée en juillet et se rapproche du podium depuis le début de l’année. (photo: Jessica Theis / archives)

Le nombre de nouveaux véhicules immatriculés au début de l’été est un des plus faibles de ces 10 dernières années.

Avec 4.141 nouvelles immatriculations pour le mois de juillet, le marché de l’automobile connaît un début d’été parmi les plus poussifs de la dernière décennie, selon les chiffres communiqués par le Statec.

Hormis en 2013, il n’y avait jamais eu, depuis 2006, aussi peu de véhicules particuliers et à usage mixte entrant sur le marché pour un mois de juillet.

L’écart par rapport au mois de juin (965 immatriculations de moins) est même le plus fort jamais enregistré depuis le début de la statistique en 1981.

Pour autant, cela n’empêche pas – pour l’instant – le marché automobile luxembourgeois d’afficher une relative bonne santé, puisqu’avec 32.456 immatriculations enregistrées pour les sept premiers mois de l’année, le niveau atteint est le plus élevé depuis 2012.

Un tiers du marché pour trois marques allemandes

Comme (presque) toujours, les marques allemandes trustent les premières places du hit-parade: BMW (479 nouvelles immatriculations), Mercedes (475) et VW (463) représentent à elles trois plus d’un tiers des nouvelles immatriculations du mois. Le suivant (Audi) est très loin derrière (294).

Depuis le début de l’année, le podium est également 100% allemand, avec VW (3.585), BMW (3.498) et Audi (2.811), qui voit Mercedes (2.760) se rapprocher à grands pas.

Les deux premières marques françaises suivent juste après (Renault, 2.685 et Peugeot, 1.664).