POLITIQUE & INSTITUTIONS

Statistiques

Immatriculations: léger repli en février



parking-kirchberg-7.jpg

Plus de 8.000 immatriculations ont été recensées depuis le début de l’année. (Photo: Sven Becker / archive)

Le nombre de nouvelles immatriculations de véhicules particuliers a reculé de 1,6% par rapport au mois de janvier, et de plus de 9,1% en glissement annuel.

Selon les données officielles publiées cette semaine par le Statec, le nombre d’immatriculations de voitures particulières et à usage mixte a été de 4.042 pour le mois de février, soit un peu mieux que les chiffres officieux et provisoires qui avaient filtré dans les médias la semaine dernière.

Comparé au mois de janvier – qui avait été un mois historiquement très élevé, avec 4.108 immatriculations – le marché se replie donc de 1,6%. Sur une base annuelle, le recul est de 9,1% comparé à février 2016 qui, pour le coup, avait été un mois parmi les plus «riches» depuis 10 ans.

Depuis le début de l’année, le marché affiche tout de même une hausse de 2,8% comparé aux deux premiers mois de l’année précédente, avec un total de 8.150 immatriculations, soit le 2e chiffre le plus élevé depuis 2008.

Volkswagen en verve

En février, les quatre marques les plus immatriculées sont toutes allemandes: Volkswagen domine largement le marché (508), devant BMW (324) et Mercedes (294). Audi (241) vient ensuite, devançant les deux marques françaises Peugeot (223) et Renault (211).

VW caracole largement en tête en ces deux premiers mois, puisque la marque de Wolfsburg est la seule à dépasser le millier d’unités immatriculées (1.029), très loin devant BMW (778) et Mercedes (679).