POLITIQUE & INSTITUTIONS

#celebratingluxembourg

«Il est facile de convaincre de visiter le Luxembourg»



1275621_10201765804005884_384857053_o.jpg

Charel Grethen: «Je ne crois pourtant pas qu’on puisse réduire notre pays à quelques qualificatifs. On a beaucoup plus à offrir!» (Photo: Facebook)

Maison Moderne a choisi de placer l’année 2017 sous le signe de «Celebrating Luxembourg» pour mettre en lumière celles et ceux qui contribuent au rayonnement du pays à l’étranger. Le sportif – coureur de demi-fond – Charel Grethen répond à nos questions.

Spécialiste du demi-fond en général, et du 800 mètres en particulier, Charel Grethen – qui a notamment été formé aux États-Unis où il a effectué ses études – a déjà représenté le Luxembourg dans de nombreux pays. Dont au Brésil à l’occasion des derniers Jeux olympiques auxquels il a participé.

Monsieur Grethen, vos activités d’athlète contribuent au rayonnement à l’international du Luxembourg. Quand en avez-vous pris conscience pour la première fois?

«Ma demi-finale lors des Championnats du monde junior en 2010, au Canada, m’a donné un avant-goût de ce rôle de représentant du pays. Puis je me suis exposé une nouvelle fois à l’international lors de mon parcours aux États-Unis. Mais c’est surtout l’année dernière au Brésil, quand j’ai pu représenter le Luxembourg aux Jeux olympiques, que je me suis vraiment rendu compte à quel point je pouvais porter l’image du Luxembourg bien en dehors de nos frontières.

Comment se positionnent le sport luxembourgeois, en général, et l’athlétisme, en particulier, à l’international?

«En sports d’équipes, c’est évidemment difficile pour un petit pays de se positionner à un niveau international. Par contre, dans un sport individuel, on peut compter de plus en plus de sportifs qui sont dans l’élite internationale ou ont le potentiel d’y être bientôt. En athlétisme, on a fait beaucoup de progrès en termes de qualité et de quantité des athlètes de haut niveau. Personnellement, je fais partie des trois athlètes toujours actifs qui ont déjà eu l’occasion de se frotter au plus haut niveau international à l’occasion des Championnats du monde d’athlétisme ou des Jeux olympiques.

Le Luxembourg est un pays... fiable, dynamique et ouvert. Reconnaissez-vous le Luxembourg dans ces mots-clés retenus par le gouvernement?

«Définitivement! Nous sommes un pays fiable et stable aux niveaux politique, économique et social. Dynamique dans le sens que le Luxembourg sait comment s’adapter aux nouvelles exigences internationales et ouvert en termes de notre diversité démographique. Mais je ne crois pourtant pas qu’on puisse réduire notre pays en quelques qualificatifs. On a beaucoup plus à offrir!

Que vous disent vos interlocuteurs à l’étranger sur le Luxembourg?

«Pendant mon séjour de 4 ans aux États-Unis, une partie des personnes que je côtoyais régulièrement croyait que c’était une ville d’Allemagne. L’autre partie a déjà entendu parler du pays, mais le réduisait uniquement à sa place financière. Les efforts du gouvernement pour promouvoir la connaissance de notre pays à l’étranger ces dernières années ont quand même déjà porté leurs fruits, mais il y a, semble-t-il, encore du travail à faire!

Et que leur répondez-vous pour leur donner envie de visiter le Luxembourg?

«C’est plutôt facile de convaincre quelqu’un de visiter le Luxembourg. On a une longue histoire au cœur de l’Europe, des paysages magnifiques, une qualité de vie extraordinaire et beaucoup plus encore. En tant que Luxembourgeois, on ne se rend pas toujours compte de tout ce que notre pays sait offrir.

Quand avez-vous été particulièrement fier du Luxembourg?

«Lors de la cérémonie d’ouverture ainsi que lorsque j’ai pris le départ de mon 800 mètres, aux Jeux olympiques à Rio.»

L’aventure #CelebratingLuxembourg continue sur celebratingluxembourg.com pour découvrir toutes les personnalités.