ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Datacenter au Luxembourg

Google officialise l’achat de terrains à Bissen



emplacementgoogle.jpg

Depuis lundi, Google est officiellement propriétaire d’un terrain de 33,7 hectares à Bissen. (Photo: Google Earth)

Le géant américain annonce, ce lundi, avoir «bloqué un terrain de 33,7 hectares» à Bissen. Si aucune officialisation d’une implantation au Grand-Duché n’est effectuée, la firme évoque que le site «est une des options». Le Premier et le vice-Premier ministre ont effectué une annonce commune sur le sujet.

Étape important dans l’implantation potentielle d’un datacenter de Google au Luxembourg. Dans un communiqué envoyé lundi, la firme américaine indique avoir «bloqué 33,7 hectares de terrain dans la commune de Bissen, au Grand-Duché de Luxembourg». Soit la surface nécessaire à l’implantation d’un nouveau datacenter qui représenterait un investissement d’un milliard d’euros, selon les chiffres révélés au début de l’été.

Prenant bien garde de ne pas officialiser cet investissement pour sa première communication autour de ce projet, le géant de Mountain View continue d’entretenir le suspens, indiquant dans son communiqué vouloir «nous assurer d’options pour étendre notre présence en centres de données en Europe si nos affaires l’exigent.» Et de préciser que «Bissen est une des options et une décision sera prise en temps voulu». Sans évoquer, sans surprise, le coût de l’opération.

Le Premier ministre Xavier Bettel et le ministre de l’Économie, Étienne Schneider, ont commenté cette annonce à partir de 18h15 au ministère d’État, après un message sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, Google possède déjà plusieurs installations en Europe, dont deux datacenters à Dublin, et de trois autres à Eemshaven (Pays-Bas), Hamina (Finlande) et à Saint-Ghislain (Belgique).