POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Il aurait nommé ses directeurs

Gerard Lopez toujours plus proche du Losc



Gerard Lopez tout sourire: sa volonté de rachat du club de football de Lille serait proche d’aboutir. (Photo: Luc Mullenberger / archives)

Gerard Lopez tout sourire: sa volonté de rachat du club de football de Lille serait proche d’aboutir. (Photo: Luc Mullenberger / archives)

Oublié l’Olympique de Marseille. C’est du Losc, à Lille, dont Gerard Lopez se rapproche chaque jour un peu plus comme en témoigne – rapporté par la presse française – le choix de ses deux futurs bras droits à la direction du club nordiste.

Plus que jamais candidat au rachat du club de football de Lille – le Lille Olympique Sporting Club (Losc) – après son échec à Marseille, Gerard Lopez aurait déjà constitué son équipe dirigeante tant la conclusion de cette opération serait proche, à en croire plusieurs médias français parus ce jeudi.

L’homme d’affaires luxembourgeois aurait ainsi réussi à attirer dans le nord – en plus de Luis Campos, ancien directeur sportif de l’AS Monaco –, un recruteur de renom en la personne d’Admar Lopes, ancien du FC Porto et de l’AS Monaco, où il fut le bras droit de… Campos.

Un accord imminent

Selon l’entourage de Gerard Lopez, celui-ci devrait assister ce vendredi soir à Lille à la rencontre entre le Losc et l’Olympique lyonnais au stade Pierre Mauroy, en compagnie de Marc Ingla, pressenti pour devenir le directeur général du club, et de Luis Campos, son probable futur directeur sportif.

Sur le rachat du club proprement dit, le journal L’Équipe souligne qu’«un accord devrait encore intervenir ce mois-ci» et que, compte tenu des différents délais légaux – notamment de notification aux salariés –, mais aussi de réflexion, une officialisation de cette opération serait rendue «au plus tôt d’ici fin décembre».