POLITIQUE & INSTITUTIONS
POLITIQUE

Zoom sur

Galerie 14



5371e2a10c9b6_galerie14.jpg

Leonor Comin et Fabienne Vandaele, Galerie 14. (Photo: Julien Becker)

Ce n’est pas tous les jours qu’une nouvelle galerie d’art ouvre ses portes à Luxembourg. C’est d’autant plus rare et original quand elle propose non seulement des artistes plasticiens, mais également du design d’exception. C’est ce qui vient de se passer avec l’ouverture de la Galerie 14.

Son nom vient de la date de naissance des deux protagonistes de l’aventure, Leonor Comin, née un 14 février et Fabienne Vandaele, née un 14 septembre. La première n’est pas une inconnue au Luxembourg, puisqu’après ses études d’histoire de l’art et d’espagnol, c’est à la galerie Zidoun qu’elle a aiguisé ses premières lames avant de devenir, en 2011, curatrice indépendante avec, notamment, un projet au Casino Luxembourg avec l’artiste Brent Birnbaum.

Fabienne Vandaele est, quant à elle, ébéniste de formation. Elle a travaillé à la restauration de mobilier ancien avant de s’installer comme antiquaire à Metz. C’est là que les deux femmes se sont rencontrées et que l’idée de travailler ensemble s’est imposée «comme une évidence». Toutes deux cherchaient à se fixer dans un lieu pour défendre la création de jeunes artistes et designers.

«Ce sont deux mondes très complémentaires et nos expositions mettent en évidence les synergies entre ces différentes créations.» À l’image de l’exposition inaugurale, la programmation s’annonce «hybride et éclectique», mettant en lumière les œuvres d’artistes «en train de passer d’émergents à confirmés», qui ont déjà eu l’occasion d’exposer dans leurs pays respectifs et pour qui Luxembourg est une nouvelle étape vers l’internationalisation.