COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Baromètre des réseaux sociaux

François Bausch tente de détrôner Mosar sur Twitter



 (Illustrations: Maison Moderne)

(Illustrations: Maison Moderne)

Laurent Mosar ne se laisse pas intimider et garde sa place sur le podium du classement Twitter des politiciens. Avec une progression de trois places, François Bausch espère bien prendre sa place.

Avec un trio de tête d’habitués - Laurent Mosar, François Bausch et Étienne Schneider – et des personnalités qui bougent mais ne se renouvellent pas, le classement Twitter des politiques du pays, réalisé en collaboration avec le cabinet Clement & Weyer, ne bouge pas beaucoup.

Néanmoins, il y a quelques progressions. François Bausch (+3), espère bien prendre la place du député CSV. Xavier Bettel (6e) et Pierre Gramegna (5e) gagnent tous deux 2 places.

Parmi ses nombreux retweets, le Premier ministre partage avec ses followers son interview réalisée avec Euronews à l’occasion des 60 ans du traité de Rome, et commente: «Je ne me laisserai pas bloquer à 27 aujourd’hui, on n’est pas otage de l’un ou de l’autre, on continue ensemble.»

Le ministre des Finances quant à lui est fier de sa capitale. Selon une publication de Luxembourg for Finance, Luxembourg est la troisième ville la plus attractive pour les employés.

Le ministre des Transports reste pour sa part dans son élément et annonce que l’ouverture du tram, prévue pour le 10 décembre, s’étendra jusqu’au Limpertsberg.


Méthodologie: le classement du baromètre est déterminé par le «leader index», qui est la moyenne des positions dans deux classements: par nombre de followers sur Twitter et par taux d’engagement. Ce dernier résulte du nombre total d’interactions avec les utilisateurs (favorites + retweets), divisé par le nombre d’abonnés. Si deux ou plusieurs comptes affichent le même leader index, ils sont triés suivant le taux d’engagement.