POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

En marge de Gambia 2

Francine Closener rebondit au nation branding



closener_nationbranding.jpg

Après cinq ans au ministère de l’Économie, Francine Closener va intégrer celui des Affaires étrangères. (Photo: Nader Ghavami / archives)

La secrétaire d’État à l’Économie, non élue le 14 octobre, va occuper un poste au ministère des Affaires étrangères pour coordonner le nation branding. Un dossier qu’elle connaît bien.

Étienne Schneider a indiqué ce mercredi matin sur 100,7 que sa secrétaire d’État à l’Économie, à la Défense et à la Sécurité intérieure entre 2013 et 2018, Francine Closener, va occuper un poste au sein du ministère des Affaires étrangères, en charge du nation branding. L’info était déjà évoquée dans le Land du vendredi 30 novembre. 

Candidate au Centre sur les listes du LSAP lors des élections législatives, Mme Closener n’a, tout comme en 2013, pas été élue. Le vice-Premier ministre et ministre de l’Économie, Étienne Schneider, l’avait choisie pour l’épauler il y a cinq ans, mais la donne a changé en 2018. C’est en effet un élu issu du DP, Lex Delles, qui prendra place au sein du ministère de l’Économie pour s’occuper des ressorts qui étaient dans le giron de Mme Closener: les Classes moyennes et le Tourisme. Avec cette fois le titre de ministre.

Nation branding, suite

Pour Francine Closener, l’aventure dans l’appareil étatique se poursuivra en disposant d’un statut de fonctionnaire, à l’image de la reconversion de Maggy Nagel. L’ancienne ministre de la Culture était devenue premier conseiller de gouvernement au ministère de l’Économie et s’est vu offrir le poste de commissaire générale du Luxembourg auprès de l’Expo 2020 Dubaï.

Selon nos informations, Francine Closener intégrera quant à elle le ministère des Affaires étrangères pour reprendre la place laissée vacante par Tania Berchem (partie à Taïwan) de coordinatrice du dispositif de nation branding. Une fonction avec laquelle l’ancienne secrétaire d’État devrait se sentir à l’aise, puisqu’elle a supervisé le montage du dossier de redéfinition du nation branding du pays. Avec un lancement fin 2016

Ses nouvelles fonctions comprendront aussi la coordination de l'ensemble de la Communication du ministère, y compris envers les ambassades.

À noter que Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation, ne préside plus le comité de coordination «Inspiring Luxembourg», qui est en charge de la promotion de l’image de marque du pays. La présidence n’a pas encore été attribuée, mais c’est Paul Zenners, conseiller en Communication au ministère de l’Économie, qui remplacera Mme Baillie.

Rectificatif apporté le 10/12/18 à 10h13: Mme Baillie reste bien à la présidence du comité de coordination «Inspiring Luxembourg».