COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Publication

Fonds d’investissement: les affaires reprennent



2015_05_ppj2_low-1.jpg

Le président de l’association luxembourgeoise des fonds d’investissement a été interviewé pour le dossier «Fonds d'investissement» de Paperjam2. (Photos: Maison Moderne Studio)

L’édition de mai de Paperjam2, à paraître ce jeudi, se penche sur l’industrie des fonds d’investissement, pilier fort de la place financière.

Au fil des mois, à force de lire des chiffres toujours plus impressionnants, on finit presque par ne plus se rendre compte à quel point l’industrie des fonds d’investissement revêt une importance colossale pour le Luxembourg, première Place européenne en la matière. Cette semaine encore, les dernières indications font état d’un montant de plus de 3.500 milliards d’euros d’actifs sous gestion, qui semble mettre, à l’heure actuelle, la Place à l’abri de la concurrence.

L’édition de mai de Paperjam2, à paraître ce jeudi, se penche sur cette industrie prospère, qui vient de vivre quelques années mouvementées sous la pression réglementaire et législative venue de Bruxelles et qui, une fois la vague passée, repart de l’avant à la recherche de nouvelles opportunités de développement s’appuyant sur un savoir-faire déjà important.

Après l’e-finance, l’e-fonds

Et dans cette course à la croissance, l’intégration des Fintech apparaît comme l’un des défis majeurs à relever. «Si l’industrie financière ne réagit pas, les grands acteurs de demain dans la sphère financière seront les acteurs technologiques», prévient Marc Saluzzi, président de l’Association luxembourgeoise des fonds d’investissement, en interview dans cette édition de Paperjam2. «Ils sont tous passés de la notion d’e-commerce à celle d’e-payment… L’étape suivante est réellement l’e-finance. Et après l’e-finance viendra l’e-fonds, certainement plus vite qu’on ne le croit.»

Les fonds en chiffres - Paperjam2 mai 2015

Le dossier «Fonds d’investissement» de Paperjam2 s’intéresse également au développement de la sphère alternative, à l’importance du reporting et à la problématique des ressources humaines et des talents toujours plus difficiles à recruter et à conserver.

Investir en actions

À lire aussi dans cette édition de mai de Paperjam2, les traditionnelles interviews et les analyses dans les métiers du management, du business administration, du marketing et de la communication, des RH, de l’ICT et du real estate. On y retrouve notamment des interviews du Dr Paul Wirtgen, à la tête des Hôpitaux Robert Schumann, d’Astrid Agustsson, chef du service Communication et relations publiques de la Ville de Luxembourg ou encore du Dr Stéphane Gidenne, administrateur délégué des Laboratoires Ketterthill, qui évoque le nouveau siège de la société à Esch-Belval.

Un accouchement sans douleur - Paperjam2 mai 2015

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Astrid Agustsson, chef du service Communication et relations publiques de la Ville de Luxembourg

À retrouver également, les rubriques «Mon argent» (qui évoque les investissements en actions), «Droit du travail» (au sujet des modifications dans les contrats de travail) et «Droit des entreprises» (qui détaille les conséquences des manquements à leurs obligations des dirigeants d’entreprise), ainsi que toutes les informations relatives aux activités passées et futures du Paperjam Club.

Droit du travail - Paperjam2 mai 2015 Paperjam Club - Paperjam2 mai 2015