POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Foire agricole de Libramont: business rural



Paperjam

La Foire agricole, forestière et agroalimentaire, qui se déroule chaque année fin juillet à Libramont (du 29 juillet au 1er août pour l'édition 2005), en Luxembourg belge, n'est pas seulement une gigantesque exposition en plein air (plus de 100.000 m2 de matériels et produits).

Elle est aussi une vitrine exceptionnelle de la ruralité, au sens le plus large du terme puisqu'elle l'aborde sous de multiples aspects: machinisme, élevage, forêt agroalimentaire, horticulture, mais, aussi, recherche, éducation, culture, etc.

Cette approche en fait un événement sans pareil en Europe. Et très recherché tant par les milieux ruraux que par les milieux d'affaires liés au secteur. Ainsi, l'année dernière, plus de 10.000 des 153.531 visiteurs recensés étaient étrangers et 2.000 délégations étrangères - parmi lesquelles des japonaises, coréennes et américaines! - ont été reçues au Business center ou à l'Agence wallonne pour les exportations (Awex).

Un autre chiffre en dit long sur le poids économique de cet événement: en 2004, le chiffre d'affaires réalisé par la Foire a été, en quatre jours, de plus de trois millions d'euros. Et encore ce chiffre ne concerne que la seule organisation et ne tient pas compte des résultats financiers des 700 exposants - dont, cette année, 100 internationaux parmi lesquels 10 Luxembourgeois - et des rendez-vous d'affaires. Tout ce que l'on sait, pour reprendre le mot d'un représentant de la Foire, confirmé par un exposant, c'est qu'ils sont "énormes".

Au Luxembourg, tant le ministère de l'Agriculture que la Chambre d'agriculture indiquent que la Foire est un "incontournable" pour nos agriculteurs et éleveurs, qui y vont tous ou presque. Là non plus, aucune information n'existe sur ce qu'ils y traitent. Mais les ruraux ne sont pas du tout les seuls concernés, bien au contraire. Outre tous les milieux d'affaires liés à la ruralité et accueillis dans des infrastructures équipées de la dernière technologie, le grand public et les passionnés de sports équestres sont eux aussi chaque année plus présents. Car l'intelligence des organisateurs de la Foire, créée en 1926 pour promouvoir le cheval de trait ardennais, a été non seulement de savoir s'adapter à l'évolution - très agitée - du secteur agricole, mais même de l'anticiper et, surtout, d'y intéresser le grand public par une approche globale.

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si plusieurs universités y sont aussi présentes. Jamais les organisateurs n'ont oublié la vocation initiale, mais ils y ont greffé au fil des ans bien des côtés attractifs, comme les produits de bouche aux critères de qualité très stricts ou de multiples animations spectaculaires.

Le grand hall couvert, Walexpo, accueille en outre, cette année, une exposition consacrée au thème "Forêts, bois, entreprises: l'amélioration continue". De nombreux débats et échanges sur ce thème et les sujets annexes sont au programme. Comme, une année sur deux, la Foire est aussi "forestière": deux jours de démonstrations en forêt sont donc cette fois organisés, après les quatre jours de foire en elle-même.