POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Cour d’appel

Fermeture réclamée pour le Splendid



L'affaire du Splendid sera définitivement jugée le 7 juin. (Photo: paperJam / Archives)

L'affaire du Splendid sera définitivement jugée le 7 juin. (Photo: paperJam / Archives)

L’affaire de proxénétisme liée à l’un des plus célèbres cabarets de la capitale a été évoquée en appel. La fermeture des lieux et la condamnation de sa gérante ont été réclamée par le Parquet, comme en première instance.

La Cour d’appel du tribunal de Luxembourg s’est penchée vendredi matin sur une affaire de proxénétisme ayant eu pour cadre le Splendid, qui fut longtemps l’un des plus célèbres cabarets de Luxembourg, situé à deux pas de la gare de la capitale.

Dans le cadre de ce dossier, le Splendid, propriété de Jos Hoffmann – longtemps surnommé «le roi de la nuit» avait dû fermer ses portes suite à un premier jugement prononcé en novembre 2012.

Sa gérante, la compagne de Jos Hoffmann, avait quant à elle écopé d’une peine de 30 mois de prison, dont 12 avec sursis.

Il lui était reproché d’avoir sinon encouragé, du moins toléré des relations sexuelles tarifées entre de jeunes femmes employées par le Splendid et des clients.

Lors de l’audience de ce vendredi, malgré les dénégations de la défense, le Parquet a considéré ces faits comme établis, réclamant la confirmation du premier jugement.

Mais il ne s’est toutefois pas opposé à un sursis intégral concernant la peine de prison.

Les juges rendront leur arrêt le 7 juin.