POLITIQUE & INSTITUTIONS

Désignation

Fedil: Nicolas Buck en route vers la présidence



Nicolas Buck est le nouveau second vice-président de la Fedil. En attendant mieux... (Photo: archives paperJam)

Nicolas Buck est le nouveau second vice-président de la Fedil. En attendant mieux... (Photo: archives paperJam)

Le CEO de Seqvoia, Nicolas Buck, est le nouveau second vice-président de la Fédération des industriels luxembourgeois (Fedil). Selon toute vraisemblance, il devrait, en 2016, succéder à Robert Dennewald à la tête de l’association patronale.

Nicolas Buck a été désigné mercredi second vice-président de la Fédération des industriels luxembourgeois (Fedil-Business Federation) – aux côtés de Michel Wurth –, en remplacement de Jacques Lanners, qui demeure cependant au conseil d’administration de l’association patronale.

Âgé de 46 ans, Nicolas Buck est membre de la Fedil depuis 2012. Élu pour une durée de trois ans, il est toutefois plus que certain qu’il n’aille pas jusqu’au terme du mandat qui vient de lui être attribué... et pour cause: il est désormais – de sources sûres – le mieux placé pour succéder à Robert Dennewald, l’actuel président de la Fedil, qui quittera son poste en 2016.

Élevé au sein de l’entreprise familiale Victor Buck, Nicolas Buck a créé en 2001, avec Renaud Jamar, la société Victor Buck Services, entrée dans le giron de l’Entreprise des P&T en 2012. Il est aujourd’hui à la tête de Seqvoia, société qu’il a également créée, et qui fabrique et commercialise des logiciels pour le secteur financier en général, l'industrie des fonds en particulier.

Ingénieur en économie, Nicolas Buck, vainqueur du prix de l'Entrepreneur de l'année en 2004, est également détenteur d’un Bachelor of Sciences –Economics and Politics – de l’Université de Bath.

Contacté ce jeudi par paperJam.lu, Nicolas Buck n'a pas souhaité apporter le moindre commentaire.