ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Cabinet local vs réseau international. Quelles différences?

Face aux géants, l’indépendance est un atout majeur


Retour au dossier

2_900x600_indiv-pierre_alexandre_degehet_bonn_steichen_partners-2.jpg

Le Barreau de Luxembourg compte actuellement près de 2.000 avocats dont plus du quart exerce au sein de sept cabinets majeurs de la Place. Par ailleurs, le Luxembourg suit la tendance affichée mondialement, à savoir une concentration accrue des cabinets d’avocats avec, pour corollaire, la création de géants internationaux. Cette frénésie de croissance externe mondiale répond à une stratégie d’expansion réfléchie au sein de laquelle Luxembourg, bien qu’étant un marché captif, joue un rôle de premier plan pour les réseaux internationaux.

De par notre positionnement, nous avons été contactés à plusieurs reprises pour exprimer notre intérêt à rejoindre un cabinet international désireux d’avoir une antenne luxembourgeoise, or, à ce jour, aucun n’est parvenu à nous convaincre des bienfaits d’intégrer un cabinet international.

Notre choix de rester indépendant et acteur local reste pour nous une stratégie, mais également le meilleur moyen d’être international, sans que cela ne soit antinomique. Notre décision de conserver notre indépendance face à la concentration galopante est avant tout la manifestation d’une volonté de conserver la flexibilité qui est notre marque de fabrique. En effet, dans une société et un monde des affaires où la puissance se mesure à l’atteinte d’une masse critique, nous avons estimé que des critères comme la flexibilité, la rapidité de réaction et la qualité d’un service sur mesure étaient les garants d’une réussite mesurée et réfléchie. Nous cultivons l’excellence pour ne pas faire dans les «commodities».

Le bénéfice d’une structure souple et flexible reste gage de rapidité et d’adaptabilité.

Pierre-Alexandre DegehetPierre-Alexandre Degehet, Associé (Bonn Steichen & Partners)

La souplesse de notre organisation, le relationnel entre nos associés et leurs équipes respectives, plus la qualité que nous veillons à fixer à tous les niveaux de notre organisation, sont autant d’atouts nous permettant de réagir sans délai en évitant les inévitables lourdeurs d’un réseau dont les procédures et les processus décisionnels sont souvent mis en place pour des non-professionnels du droit. Or, comment pouvoir valablement servir un client sans parvenir à comprendre son produit, le rencontrer et nouer les relations de confiance inhérentes au métier de conseiller – et parfois de confident? Le bénéfice d’une structure souple et flexible reste gage de rapidité et d’adaptabilité.

Par ailleurs, les grands réseaux internationaux récemment implantés au Luxembourg ont une approche radicalement différente en termes de stratégie préférant développer deux ou trois matières très pointues sans couvrir le spectre global dont peut avoir besoin un client en droit des affaires. Or, la force d’un cabinet comme le nôtre est justement d’avoir développé chacun de ces domaines de compétences jusqu’à devenir un «one-stop shop» incontournable au Grand-Duché. Intégrer un réseau international viendrait remettre en cause notre capacité à fournir un service à 360°. En outre, comme indiqué plus haut, un ancrage local permet également d’ambitionner des dossiers internationaux, car nous disposons de la liberté de choisir nos correspondants, les meilleurs dans leur domaine, tout en tenant compte des spécificités du dossier, des questions soulevées ainsi que parfois de la personnalité du client, dont il convient de ne pas oublier l’importance.

La stratégie du local est appréciée pour la proximité et la flexibilité qu’elle permet d’instaurer.

Pierre-Alexandre DegehetPierre-Alexandre Degehet, Associé (Bonn Steichen & Partners)

Dans le même ordre d’idées, les «referrals», desquels nous recevons certains dossiers, restent importants. Face à une consolidation menée par certains cabinets internationaux, les conflits d’intérêts ne sont pas à sous-estimer. La conséquence directe pour nous est la possibilité d’intervenir dans des dossiers souvent de grandes envergures en raison d’un conflit dans un réseau nécessitant la présence d’un acteur local totalement indépendant.

Rester et vouloir rester indépendant est un choix qui doit être réfléchi et mûri dans le cadre d’une stratégie qui doit être claire tout en restant flexible. En effet, en dépit des avantages expliqués plus haut, il n’en reste pas moins des difficultés qu’il faut également appréhender, comme la disparité des moyens humains, techniques et financiers qui existent entre un réseau international et un cabinet indépendant.

Cependant, les succès que nous connaissons et les retours, tant de nos clients que des confrères étrangers et locaux avec lesquels nous travaillons, tendent à démontrer que la stratégie du local reste appréciée pour la proximité et la flexibilité qu’elle permet d’instaurer. Bien que dans un monde régi par les règles des affaires, la qualité humaine et le contact afférents, des valeurs fortes et une qualité de services semblent encore avoir une importance aux yeux de beaucoup d’acteurs nationaux et internationaux.

Pierre-Alexandre Degehet présente BSP en vidéo