ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Alimentation

F4A: la lutte contre le gaspillage alimentaire



F4A a conçu une application mobile qui permet aux consommateurs d’accéder plus facilement aux produits proches de leur date de péremption et de suivre l’état des stocks disponibles. (Photo: F4A)

F4A a conçu une application mobile qui permet aux consommateurs d’accéder plus facilement aux produits proches de leur date de péremption et de suivre l’état des stocks disponibles. (Photo: F4A)

Lancée en 2017, la start-up F4A (Food4All) s’attaque aux 20kg de denrées alimentaires encore consommables jetés quotidiennement à la poubelle par chaque supermarché ou hypermarché. L’idée? Faciliter l’accès aux produits proches de la date de péremption.

Selon une étude commandée par l’Administration de l’environnement, près de 31.000 tonnes d’aliments encore comestibles finissent chaque année à la poubelle dans le Grand-Duché.

Un gaspillage inacceptable auquel participent les commerces à hauteur de 4.500 tonnes (contre 16.000 tonnes pour les ménages). En lançant F4A, Ilana Devillers et Xénia Ashby ont imaginé une solution de lutte contre les déchets alimentaires évitables.

L’initiative combine distribution traditionnelle et outils numériques. La start-up incubée au Lux Future Lab collecte les denrées en passe d’être retirées de la vente, car trop proches de leur date de péremption et les dispose dans un rayon spécifique des supermarchés partenaires où elles sont vendues à prix réduit.

En parallèle, F4A a conçu une application mobile – à télécharger sur l’App Store de l’iPhone ou sur le Play Store d’Android – qui permet aux consommateurs d’accéder plus facilement à ces produits et de suivre l’état des stocks disponibles.

Un outil anti-gaspi et de sensibilisation

L’engagement de F4A s’inscrit dans un cadre plus global où tous les acteurs, citoyens et entreprises, sont invités à changer leurs habitudes de consommation et leurs pratiques.

L’appli informe ainsi les utilisateurs sur l’impact écologique de leur démarche. Elle ne s’arrête pas là et propose une série de recettes pour utiliser de façon maline les produits achetés. Acheter des denrées condamnées à la poubelle n’est pas seulement un acte pour la planète, mais aussi une bonne affaire pour le budget des ménages!

La start-up teste actuellement son service avec deux supermarchés partenaires, Delhaize à Belval et Pall Center à Oberpallen, bien décidés à réduire leur impact environnemental et à diminuer le gaspillage alimentaire.

La jeune entreprise négocie avec d’autres chaînes de supermarchés et souhaite à terme étendre sa couverture à l’ensemble du pays.

Récompensées par le Prix coup de cœur du jury de l’édition 2018 du Creative Young Entrepreneur Luxembourg (Cyel), Ilana Devillers et Xénia Ashby sont plus que jamais convaincues de la pertinence de leur projet. L’aventure F4A rejoint, il est vrai, la volonté exprimée par le gouvernement du Luxembourg de promouvoir activement la lutte contre le gaspillage alimentaire.