COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Parution

Entreprises à l’heure des changements



paperjam_00-1.png

Ce mois-ci, le numéro de Paperjam est accompagné d’un supplément consacré à «la voiture de demain». (Photo: Maison Moderne)

Le numéro de février de Paperjam envisage 2018 sous trois perspectives. Celle des entreprises qui doivent se transformer. Celle des marchés financiers dans le contexte de la croissance retrouvée. Celle de la politique au travers d’un grand entretien avec Étienne Schneider.

Le numéro de février 2018 de Paperjam est aussi le premier sorti en kiosque en cette année 2018. L’occasion pour la rédaction de consacrer les trois conversations du magazine à trois thématiques incontournables dans les prochains mois.

S’il y a un sujet qu’il faut vraiment prendre très au sérieux, c’est l’intelligence artificielle.

Laurent Probst, PwC Luxembourg

Laurent Probst (PwC) côtoie les entreprises européennes qui veulent se développer à l’international. Celui qui a lancé le PwC’s Accelerator sait que les entreprises luxembourgeoises ne seront pas préservées des changements majeurs en cours, favorisés par les nouvelles technologies.

Je ne suis pas ce genre de politicien ou de personne qui dit juste des choses qui plaisent.

Étienne Schneider, vice-Premier ministre et ministre de l’Économie

Il dit ce qu’il pense, quitte à déplaire. Parfois. Étienne Schneider se livre sans détour en ce début d’année, qui coïncide aussi avec l’heure du bilan pour la coalition Gambie qui sera jugée par les électeurs en octobre. Croissance, promotion économique, ambitions spatiales... Le vice-Premier ministre passe en revue ses ambitions.

L’élément le plus important autour des cryptomonnaies, c’est le manque de réglementation.

Stefan Van Geyt, group CIO, KBL epb

2018 sera-t-elle une année faste? Ou faut-il craindre une éventuelle nouvelle crise? Paperjam a convié quatre «prévisionnistes» du monde bancaire pour une table ronde autour des enjeux et des opportunités à surveiller dans les prochaines semaines: Stefan Van Geyt (KBL epb), Elias Abou Haidar (Bil), Alexandre Gauthy (Degroof Petercam Luxembourg) et Philippe Ledent (ING Belux).

À bord de la voiture de demain

Politique, Entreprises, Économie et Place financière, la première section de Paperjam vous propose comme chaque mois un condensé de l’actualité des dernières semaines et des perspectives sur les sujets-clés du moment.

1 / 2
2 / 2

Quant au Paperjam Plus de ce mois de février, il est consacré à la voiture de demain qui se prépare dès à présent. Une publication lancée comme le veut désormais la tradition dans le cadre de l’Autofestival. 

1 / 5
2 / 5
3 / 5
4 / 5
5 / 5