POLITIQUE & INSTITUTIONS

Concours EY

Entrepreneur de l’année: six finalistes



lanners.jpg

Qui succèdera à Jacques Lanners, dernier lauréat en 2009? Verdict le 2 décembre. (Photo: archives paperJam)

On connaît depuis ce matin les six entrepreneurs qui postuleront pour être désigné, début décembre, entrepreneur de l’année. Parmi eux, deux duos…

La dernière ligne droite est désormais entamée. Depuis ce vendredi, on connaît le nom des six finalistes du concours de l’«Entrepreneur de l’année» organisé pour la quatrième fois par EY Luxembourg, désignés parmi une vingtaine de candidats.

Le jury, qui a procédé à cette sélection, est présidé par Robert Dennewald, président de la Fedil. Il est composé de Georges Muller (président de la FJD), Jacques Lanners (Ceratizit, dernier lauréat en date – 2009 -), Tom Theves (ministère de l’Économie) et Gary Kneip (président de la CLC).

Ce sont en réalité huit entrepreneurs qui ont été sélectionnés, car il y a deux «duos»:
- un vrai couple dans la vie, Ada (30 ans) et Olivier Amengual (43 ans), fondateurs de la société Aero, centrale d’achat de véhicules neufs ou d’occasion opérant sur plusieurs pays européens. « Le mariage heureux d'un immigrant français avec une Luxembourgeoise. Leur succès est à la mesure de leur discrétion, puisque c'est leur participation à ce prix qui leur confèrera leurs lettres de noblesse d'entrepreneurs chevronnés luxembourgeois », explique Robert Dennewald.

- le duo de dirigeants à la tête de la société Fours Hein (de fours à destination des boulangeries et des pâtisseries), Pierre Thein et Fernand Hein. Robert Dennewald explique le choix du jury: «Leur sens de l'innovation et leur détermination leur a conféré un rôle de leader dans leur secteur, même dans des conditions difficiles, tel que cet incendie qui a détruit récemment une partie importante de leurs installations.»

Les quatre autres finalistes nommés sont :
- René Elvinger (62 ans, Cebi International), entreprise spécialisée dans la construction de produits du secteur automobile, électroménager, industriel et résidentiel. «Une réussite impressionnante pour un homme d'affaires qui a eu le courage de se « payer » le management buy out d'un groupe mondial à un âge ou d'autres gens penseraient à partir à la retraite…», a noté le jury.

- Norbert Friob (72 ans) fondateur de l’entreprise Prefalux, entreprise générale de construction spécialisée dans les travaux de construction en bois, également désigné pour l’ensemble de son œuvre. «Un entrepreneur qui prêche par l'exemple qu'il a donné tout au long de sa carrière avec ses innombrables succès. Mais il a su aussi trouver pendant de nombreuses années le temps et l'énergie pour défendre les intérêts de ses pairs.», note M. Dennewald.

- René Grosbusch, 59 ans, gérant de Marcel Grosbusch & fils, groupe actif dans l’achat, le stockage et la distribution de fruits et légumes. Robert Dennewald y voit «un conte de fées qui est loin d'être terminé, parti d’un stand au marché de la Ville de Luxembourg. Il a développé ses activités ces dernières années avec de nouvelles localisations et un projet d’agrandir et doubler sa surface commerciale.»

- et une seule femme, Christiane Wickler, 53 ans, à la tête de Pall Center, l’enseigne de commerce et de distribution. «Son activité professionnelle impressionnante ne l'a pas empêchée de faire un beau score aux élections législatives sur la liste des Verts. C'est une femme qui reste fidèle à ses principes, notamment en mettant en évidence un maximum de produits locaux», note M. Dennewald.

«Cette édition 2013 s’annonce déjà exceptionnelle en raison de la qualité des dossiers présentés. De plus, si la participation à ce concours permet de révéler des personnalités exceptionnelles qui brillent par leur talent et leur audace, elle constitue avant tout une aventure humaine incroyable, autant individuelle que collective, mettant en valeur les facteurs clés de succès et potentiel futur d’entreprises, augmentant par la même leur visibilité, tout en les faisant bénéficier d’une forte médiatisation» a indiqué Alain Kinsch, managing partner d’EY Luxembourg, ce vendredi.

À noter que, cette année, un prix supplémentaire, BGL BNP Paribas Wealth Management, sera attribué en plus du prix de l’entrepreneur.

Créé en 1986 par EY aux Etats-Unis, ce Prix de l’Entrepreneur de l’année est organisé dans plus de 140 villes et plus de 50 pays. La cérémonie «luxembourgeoise» aura lieu le 2 décembre prochain à Mondorf. La  finale» mondiale, elle, se tiendra à Monte Carlo en juin 2014.