POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Eldoradio: Onze ans de diffusion



Paperjam

Passage de témoin entre Claude Muller, directeur d'Eldoradio depuis 1995 et Isabel Galiano, qui a pris sa succession depuis le 1er mai. L'occasion est donc toute trouvée de faire un petit bilan de ces onze années de diffusion ininterrompue de musique à destination d'un public jeune mais hétérogène, et d'envisager les perspectives d'avenir.

Plein volume sur 105.0, la station musicale n°1 des jeunes de 15 à 24 ans: musique variée (85% du temps d'antenne), info et animation (9% du temps d'antenne) et publicité (6%) s'enchaînent à un rythme endiablé à même d'accrocher la cible principale ? les jeunes de 15 à 24 ans- dont l'audience globale est de 73%, mais aussi une cible plus élargie de personnes entre 12 et 34 ans (65% de l'audience globale). En outre, diffusant exclusivement en langue luxembourgeoise, il n'y a rien d'étonnant à ce qu'une majorité d'auditeurs soit effectivement Luxembourgeois (56%), ce qui laisse tout de même une part importante aux autres nationalités dont plus particulièrement les Portugais qui représentent tout de même 20% des auditeurs.

Ce public jeune, et donc plus varié qu'il n'y paraît de prime abord, permet à cette station de s'affirmer comme leader en termes d'audience auprès des 15-24 ans, ce qui est encore plus louable lorsque l'on sait qu'Eldoradio n'émet actuellement que sur 70% du territoire national et ne couvre donc que 85% de la population. À noter, en outre, que cette couverture du territoire vient seulement de s'étendre, en février 2003, par l'installation d'un nouvel émetteur principal à Luxembourg-Kirchberg.

La bonne santé d'Eldoradio laisse donc augurer un avenir plus que positif. Mais la situation n'a pourtant pas toujours été aussi florissante. En effet, de son lancement jusqu'en 1996, Eldoradio a enregistré d'importantes pertes financières, jusqu'à ce que l'équilibre soit rétabli en 1997 et se maintienne depuis.

Aujourd'hui, avec un capital social de 750.000 Euro, Eldoradio compte 10 salariés et 12 collaborateurs free-lances tournés vers un même objectif qui est de "privilégier la qualité à la quantité", dixit Isabel Galiano.