COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

MÉDIAS

Edonys débouche ses programmes



Le vignoble luxembourgeois sera également mis à l’honneur. (Photo : Luc Deflorenne / archives)

Le vignoble luxembourgeois sera également mis à l’honneur. (Photo : Luc Deflorenne / archives)

Annoncé en 2010, le projet d’une chaîne de télévision dédiée aux bons cépages semble se concrétiser. Le lancement « Edonys » est en effet prévu pour le 15 décembre prochain, sur la Tële vun der Post (P&T). La société française Media-Places, à l’origine du projet, vise d’ores et déjà une diffusion vers d’autres pays.

Faute de pouvoir créer une chaîne de télévision dédiée au vin en France – réglementation contraignante oblige – la société Media-Places, à l’origine du projet, avait pris son bâton de pèlerin pour trouver une autre terre d’accueil. « Nous avions le choix entre plusieurs pays, mais nous avons été séduits par la réactivité du Luxembourg », déclare Jean-Michel Peyronnet, responsable éditorial d’Edonys.

La chaîne sera donc diffusée depuis Luxembourg – avec une, voire deux personnes occupées pour l’instant – et les productions seront coordonnées, dans un premier temps, depuis les bureaux de la société mère Media-Places, en région parisienne. « Nous allons effectuer des achats de programmes, il existe d’ailleurs de nombreux films sur le vin, produits dans le monde entier, mais nous effectuerons aussi nos propres productions », précise M. Peyronnet.

Un terroir luxembourgeois sous-estimé

D’une durée initiale de 4 heures, les programmes devraient progressivement être étendus, tant en termes de durée que de diffusion vers d’autres pays. La Suisse et la Belgique sont ainsi visées.

Outre les vignobles français, le terroir grand-ducal ne sera pas en reste. « Nous avons rencontré plusieurs fois les acteurs du secteur viticole au Luxembourg, et nous avons été agréablement surpris par leur dynamisme, ajoute M. Peyronnet. Les vins luxembourgeois sont excellents et nous constatons, à regret, que certains spécialistes du vin en France ignorent l’existence de la culture viticole au Luxembourg. C’est dommage. »

Edonys, accessible aux 26.500 abonnés de la Télé des P&T dès le 15 décembre, aura donc aussi des accents grand-ducaux dans ses programmes. Ceux-ci devraient régulièrement mettre en lumière les cépages de la Moselle.